Louer ou ache­ter son VR?

L'Informateur - - SPECIAL CAMPING - Marc Bou­chard AutoGO.ca

Vous êtes bien dé­ci­dés: vos pro­chaines va­cances se dé­rou­le­ront sur la route, à ex­plo­rer les beau­tés du pay­sage et à pro­fi­ter des charmes plus lo­caux. Parce que vous ne sou­hai­tez pas faire de com­pro­mis sur le confort – ce que j'ap­prouve par­fai­te­ment – le vé­hi­cule ré­créa­tif ou l'au­to­ca­ra­vane semble le choix tout in­di­qué.

Mais, car il y a un mais, les di­zaines de mil­liers de dol­lars à four­nir pour l'achat d'un vé­hi­cule neuf vous re­butent un peu. Pas au­tant ce­pen­dant que les coûts d'en­tre­tien et d'en­tre­po­sage que vous pré­voyez puisque vous ne comp­tez l'uti­li­ser que quelques se­maines par an­née. Pour­quoi alors ne pas louer un VR?

Au pre­mier abord, le coût de lo­ca­tion peut sem­bler éle­vé: il faut comp­ter aux en­vi­rons de 2000$ par se­maine pour les plus pe­tits mo­dèles, jus­qu'au double et un peu plus pour les ver­sions de grandes di­men­sions et plus luxueuses. Ajou­tez-y la consom­ma­tion d'es­sence (ce genre de vé­hi­cule boit en­vi­ron 24 litres aux 100 km), les coûts de lo­ca­tion de cam­ping, et vous voi­là in­quiets.

Sa­chez ce­pen­dant que s'il est exact que le coût de base semble éle­vé, il se com­pare sou­vent aux coûts dé­frayés pour n'im­porte quelles va­cances en hô­tel. Rap­pe­lez-vous que vous voya­ge­rez sou­vent à plu­sieurs, et que vous pro­fi­te­rez d'une li­ber­té qua­si ab­so­lue au vo­lant de votre VR.

PE­TIT TÉ­MOI­GNAGE

J'ai moi-même, à quelques re­prises, loué un VR pour des va­cances fa­mi­liales qui m'ont en­trai­né tant dans les Ma­ri­times qu'au Sa­gue­nay-Lac-Saint-Jean ou en Nou­velle-An­gle­terre. Le pre­mier contact est in­ti­mi­dant: 36 pieds de vé­hi­cule der­rière soi rend les ma­noeuvres dé­li­cates à l'oc­ca­sion, mais on s'y adapte ra­pi­de­ment.

Par­ti de la ré­gion de Mon­tréal, je me suis ra­pi­de­ment ren­du dans les Ma­ri­times, trai­nant avec moi Ché­rie, Fis­ton et Belle-Ma­man en tout confort. Af­fa­més? Un pe­tit ar­rêt dans une halte routière nous per­met de nous sus­ten­ter.. et de faire la pause pi­pi qui s'im­pose.

Las de votre pre­mier ar­rête cam­ping. Il suf­fit de quelques mi­nutes pour dé­bran­cher le tout, et vous voi­là re­par­tis vers de nou­velles aven­tures. Les cam­pings sont lé­gions, les autres pro­prié­taires ami­caux et fort ser­viables pour vous dé­pan­ner, bref l'ex­pé­rience n'au­ra eu que de bons cô­tés.

Même les nuits froides sont vite ou­bliées, bien à l'abri et bien chauf­fés. Et quand le voyage est ter­mi­né, on fait le plein (et le vide des ré­ser­voirs d'eaux usées), on re­met les clés et on re­vient à la mai­son, rem­plis de sou­ve­nirs.

Vous avez en­vie de ré­pé­ter l'ex­pé­rience? Sa­chez que tous les for­mats de VR, et même les ten­tes­rou­lottes, peuvent se louer. Il suf­fit d'une pe­tite re­cherche le site de Li­ber­té en VR du Ca­ba­da pour trou­ver les centres de lo­ca­tion que l'on re­trouve dans toutes les ré­gions.

Mais at­ten­tion, dan­ger… car une fois que vous au­rez at­tra­pé la pi­qure, peut-être al­lez-vous plu­tôt en­vi­sa­ger l'achat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.