Un centre de com­pos­tage dans l'ar­ron­dis­se­ment?

L'Informateur - - LA UNE - si­mon.bous­quet-ri­chard@tc.tc

Après le site d’en­fouis­se­ment des boues des eaux usées, les fu­turs centres de bio­mé­tha­ni­sa­tion et de pré­trai­te­ment des ma­tières ré­si­duelles, voi­là que le sec­teur à l’est de l’A25 s’ap­prê­te­rait à re­ce­voir un nou­vel ap­port de dé­chets, se­lon plu­sieurs sources près de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale.

Le centre de com­pos­tage qui de­vait voir le jour à Saint-Mi­chel se­rait plu­tôt im­plan­té dans l'ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries - Poin­teaux-Trembles. Cette nou­velle cir­cule dé­jà dans les mi­lieux po­li­tiques de l’Est, bien que per­sonne n’ac­cepte de le confir­mer pu­bli­que­ment.

Un ter­rain si­tué sur le bou­le­vard Saint-Jean-Bap­tiste, près de l’au­to­route 40, se­rait d’ailleurs dans la mire de la Ville-centre, bien qu’au­cune dé­ci­sion dé­fi­ni­tive n’ait été prise.

Les élus de l’ar­ron­dis­se­ment et cer­tains conseillers de la Ville ont ré­cem­ment vi­si­té une usine de com­pos­tage, près d’Ot­ta­wa. Même si ce voyage en a ras­su­ré plu­sieurs, la nou­velle ve­nue ne fe­rait pas l’una­ni­mi­té chez les élus.

Il faut dire que cet ajout ne res­pecte pas le prin­cipe d’équi­té ter­ri­to­riale qui a été ga­ran­tie aux ci­toyens lors des tra­vaux de l’Of­fice de consul­ta­tion pu­blique de Mon­tréal (OCPM), en no­vembre 2011. À l’époque, plu­sieurs ci­toyens s’étaient mon­trés scep­tiques.

Équi­té ter­ri­to­riale

Dès la pré­sen­ta­tion du pro­jet ini­tiale, l’ad­mi­nis­tra­tion avait as­su­ré que cinq centres de trai­te­ment des ma­tières or­ga­niques se­raient im­plan­tés dans quatre sec­teurs de l’Île.

Deux centres de com­pos­tage étaient alors pré­vus pour les sec­teurs nord (Saint-Mi­chel) et ouest (Dor­val, mais rem­pla­cé par Saint-Laurent) ain­si que deux centres de bio­mé­tha­ni­sa­tion au sud (La­Salle) et dans l’est (Mon­tréal-Est). La construc­tion d’un pro­jet-pi­lote de centre de pré­trai­te­ment des dé­chets avait éga­le­ment été an­non­cée à Mon­tréal-Est, ce qui avait sou­le­vé la grogne de plu­sieurs per­sonnes.

Après avoir ren­con­tré plus de 500 in­ter­ve­nants, l’OCPM avait pro­duit un rap­port dans

le­quel elle re­com­man­dait no­tam­ment le res­pect du prin­cipe d’équi­té ter­ri­to­riale, une plus grande trans­pa­rence et da­van­tage de re­tom­bées po­si­tives pour les ré­si­dents des sec­teurs tou­chés.

Une pro­messe élec­to­rale

Au cours des trois der­nières an­nées, le pro­jet a tou­te­fois été mo­di­fié. Lors de la cam­pagne élec­to­rale, le maire De­nis Co­derre a d’ailleurs pro­mis que le site de com­pos­tage de Saint-- Mi­chel ne ver­rait pas le jour.

Il semble donc que c’est l’Est qui de­vra en hé­ri­ter. Pour­tant, sur les 11 sites qui avaient été choi­sis à l’ori­gine du pro­jet, seule­ment deux étaient si­tués dans ce sec­teur.

Le bureau du maire de Mon­tréal a tou­te­fois re­fu­sé de confir­mer quels ter­rains sont en­vi­sa­gés pour l’im­plan­ta­tion du centre de com­pos­tage.

« Tout est sur la table et tous les en­jeux se­ront pris en consi­dé­ra­tion » , a af­fir­mé Louis- Pascal Cyr. L’attaché po­li­tique de M. Co­derre a aus­si re­fu­sé de dire si le prin­cipe d’équi­té ter­ri­to­riale se­rait pris en compte.

Il a éga­le­ment été im­pos­sible de sa­voir si une au­dience pu­blique se­ra te­nue afin de re­cueillir les com­men­taires de la po­pu­la­tion.

« Nous sommes en train de tra­vailler sur ce pro­jet et quand une dé­ci­sion se­ra prise, elle se­ra an­non­cée pu­bli­que­ment avec toutes les consi­dé­ra­tions qui ont me­né au choix de ce ter­rain », a-t-il conclu.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.