Chan­tal Rou­leau sa­tis­faite de la dé­ci­sion

L'Informateur - - LA UNE - Sa­man­tha.ve­lan­dia@tc.tc

À la suite de l’an­nonce du maire De­nis Co­derre de ra­pa­trier la ges­tion de cer­tains ser­vices à la Ville-centre, la mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles ( RDP- PAT), Chan­tal Rou­leau s’est dit « sa­tis­faite » des dé­ci­sions prises et in­dique que cette me­sure bé­né­fi­cie­ra non seule­ment aux ci­toyens de son ar­ron­dis­se­ment, mais de la ville de Mon­tréal au com­plet.

« C’est in­exact de dire qu’il s’agit d’une opé­ra­tion de cen­tra­li­sa­tion, ex­plique la mai­resse. Cette ré­forme cherche à s’as­su­rer que la même qua­li­té de ser­vices est of­ferte à tous les Mon­tréa­lais peu im­porte l’ar­ron­dis­se­ment dans le­quel ils se trouvent. »

Rap­pe­lons que la nou­velle ré­forme vise à ra­me­ner la ges­tion de plu­sieurs ser­vices à la Ville-centre. Ain­si, les ac­ti­vi­tés de sta­tion­ne­ment, de col­lecte de dé­chets, le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, les ta­rifs des per­mis, le contrôle ani­ma­lier et plu­sieurs autres re­lè­ve­ront main­te­nant de Mon­tréal, et non des ar­ron­dis­se­ments.

« Il y a eu une ré­vi­sion des bud­gets de fonc­tion­ne­ment de tous les ser­vices of­ferts à Mon­tréal et il est clair qu’il y a un cer­tain dés­équi­libre, in­dique Mme Rou­leau. Cette nou­velle ré­forme a pour ob­jec­tif d’éta­blir des pa­ra­mètres qui se­ront ap­pli­qués par­tout et qui nous per­met­tront de stan­dar­di­ser la ges­tion de cer­tains ser­vices. »

Elle in­dique que le tout se fe­ra pro­gres­si­ve­ment et qu’il y au­ra un temps de tran­si­tion afin de ne pas com­pro­mettre les opé­ra­tions ac­tuelles.

Vers un bud­get plus équi­li­bré à RDP-PAT

La nou­velle ré­forme pro­po­sée par l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre per­met­tra à l’ar­ron­dis­se­ment de voir ses trans­ferts aug­men­ter d’en­vi­ron 10,2 %, soit 6,5 M $ d’ici les pro­chains cinq ans.

« De­puis plu­sieurs an­nées nous avons dû tra­vailler avec un bud­get qui ne ré­pon­dait plus à notre réa­li­té. Cette ré­forme nous per­met­tra de mieux ré­pondre aux be­soins des ci­toyens. Tous les fac­teurs se­ront pris en consi­dé­ra­tion et le bud­get se­ra fait en fonc­tion de ce­la. »

Elle in­dique que le statu quo n’était plus une op­tion va­lable pour son ad­mi­nis­tra­tion et

Nous sommes un ar­ron­dis­se­ment en crois­sance, alors je me suis bat­tue et je me suis le­vée à plu­sieurs re­prises à l’hô­tel de ville afin

de ré­ta­blir l’équi­té

Chan­tal Rou­leau

ajoute qu’elle ne pré­voit pas de nou­velles aug­men­ta­tions de taxes dans les an­nées à ve­nir.

« Nous sommes un ar­ron­dis­se­ment en crois­sance, alors je me suis bat­tue et je me suis le­vée à plu­sieurs re­prises à l’hô­tel de ville afin de ré­ta­blir l’équi­té. Il y au­ra en­core des ajus­te­ments à faire mais nous sommes sur la bonne voie », conclut-elle.

(Pho­to TC-Mé­dia – Pa­trick Des­champs)

La mai­resse Chan­tal Rou­leau ré­agit face à la nou­velle ré­forme de fi­nan­ce­ment des ar­ron­dis­se­ments dé­voi­lée par l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre le 8 juillet der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.