Ap­por­tez DE LA VA­RIÉ­TÉ DANS VOTRE

Pour les pa­rents comme pour les en­fants, des lunchs va­riés peuvent in­ci­ter à bien man­ger. La va­rié­té est épa­tante. Faire des lunchs va­riés, sa­vou­reux et san­té du­rant toute l’an­née sco­laire, est-ce pos­sible? Avec un peu de dis­ci­pline et quelques bonnes idé

L'Informateur - - CASHIERMISON.COM -

Lunch froid

Pour les lunchs froids, le tra­di­tion­nel sand­wich jam­bon fro­mage peut rendre l’heure du dî­ner bien mo­no­tone. Pour­quoi ne pas uti­li­ser des pains kai­sers, des muf­fins an­glais, des pa­ni­nis ou des pi­tas et les gar­nir de dif­fé­rentes sa­veurs? Par exemple, il est pos­sible de mé­lan­ger du yo­gourt na­ture avec du fro­mage et des pommes râ­pés ain­si que des noix ha­chées. Ou en­core d’uti­li­ser le pou­let cuit la veille pour le ser­vir avec une sal­sa de mangue, des poi­vrons rouges et de la crème sure. Pour ceux qui aiment les cre­vettes, on peut les ser­vir en mor­ceaux avec un avo­cat écra­sé, de la lai­tue et un zeste de ci­tron. Des viandes cui­si­nées mai­son cou­pées en la­nières, de l’hu­mus, de la préparation au to­fu, du fro­mage et du thon consti­tuent des choix san­té et dé­li­cieux pour rem­pla­cer les char­cu­te­ries. Les condi­ments peuvent aus­si s’éloi­gner des tra­di­tion­nelles mou­tarde et mayon­naise : sauce ranch, pes­to, gua­ca­mole.

Lunch chaud

Les lunchs chauds peuvent aus­si se dé­mar­quer. On peut mettre dans un conte­nant iso­therme ou dans un conte­nant al­lant au four à mi­cro-ondes des restes d’un sou­per que notre jeune aime. Aus­si, on peut cui­si­ner en plus grande quan­ti­té le soir et se ser­vir des restes comme base d’un plat dif­fé­rent. Des exemples? Cou­per des la­nières d’un rô­ti de pa­lette man­gé le soir pour en ajou­ter à une sa­lade de pâtes à l’asia­tique; faire un riz au pou­let avec les restes d’un pou­let rô­ti. Les soupes re­pas, chi­lis, bouillis de lé­gumes et autres plats mai­son pour­ront alors être sa­vou­rés. Le mieux est d’uti­li­ser des lé­gumes et pro­duits de sai­son pour s’as­su­rer de la fraî­cheur des ali­ments. Si cer­tains craignent de ne pas avoir as­sez de pro­téines, il leur suf­fit d’ajou­ter un mor­ceau de fro­mage. Ain­si, on évite la mo­no­to­nie et les re­pas du mi­di de nos pe­tits sont plus sou­vent com­po­sés de mets cui­si­nés à la mai­son.

Fruits et lé­gumes

Le groupe ali­men­taire des fruits et lé­gumes gagne aus­si à prendre le vi­rage de la va­rié­té. Le duo cé­le­ri et ca­rotte peut cé­der sa place à des mor­ceaux de cour­gette, de poi­vron, de bro­co­li, de chou­fleur... Des pe­tits fruits, une pêche, une poire fe­ront par ailleurs chan­ge­ment de la pomme. Op­tez pour des fruits et lé­gumes de sai­son. Dès votre re­tour à la mai­son, pre­nez quelques mi­nutes pour les dé­cou­per en por­tions qu’il se­ra fa­cile de glis­ser dans la boîte à lunch. Pen­sez à vous faire une ré­serve de pe­tites com­potes aux fruits sans sucre ajou­té ain­si que de jus purs à 100 %.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.