Un en­tre­pre­neur en­ga­gé au­près de la com­mu­nau­té

L'Informateur - - CASHIERMISON.COM - sa­man­tha.velandia@tc.tc

Re­don­ner à la com­mu­nau­té. Voi­là la de­vise de l’en­tre­pre­neur prai­ri­vois Pierre Le­pine qui n’hé­site pas à in­ves­tir temps et ar­gent dans deux causes qui lui tiennent par­ti­cu­liè­re­ment à coeur : la lutte contre le can­cer et le dé­cro­chage sco­laire.

En ef­fet, de­puis main­te­nant six ans, le fon­da­teur et pro­prié­taire de l’en­tre­prise Groupe ABP, par­ti­cipe au Cy­clo-dé­fi. Il en­cou­rage amis et col­lègues de tra­vail à amas­ser des fonds au pro­fit de la re­cherche et des trai­te­ments vi­sant à éli­mi­ner le can­cer.

« J’ai dé­ci­dé de par­ti­ci­per à cet évé­ne­ment car il y a des gens de mon en­tou­rage qui souffrent de cette ma­la­die, ex­plique l’en­tre­pre­neur. Le can­cer est une ma­la­die qui touche beau­coup de gens et qui fait beau­coup de mal, alors je veux tout sim­ple­ment faire ma part des choses. »

Cette an­née, l’équipe de huit per­sonnes di­ri­gée par M. Le­pine a réus­si à amas­ser 30 857 $, dont 10 000 $ col­lec­tés par l’en­tre­pre­neur lui-même.

« Nous avons eu beau­coup de plai­sir lors de la ran­don­née entre Mon­tréal et Qué­bec. Nous étions éga­le­ment bien pré­pa­rés pour la col­lecte de fonds grâce à nos com­man­di­taires qui nous ont four­ni des bou­teilles d’eau et des maillots de vé­lo que nous avons pu vendre, ça a fait en sorte que nous avons pu amas­ser l’ar­gent plus ra­pi­de­ment. »

De­puis 2008, au-des­sus de 100 000 $ ont pu être ver­sés au Centre du can­cer Se­gal de l’Hô­pi­tal gé­né­ral juif grâce à l’en­ga­ge­ment de M. Le­pine et de ses em­ployés.

En­cou­ra­ger le ta­lent lo­cal

De­puis main­te­nant trois ans, l’en­tre­pre­neur ac­corde des bourses de 2000 $ aux étu­diants avec les meilleures per­for­mances aca­dé­miques au Col­lège St-Jean Vian­ney.

« Mon but est ce­lui d’en­cou­ra­ger les étu­diants à se dé­pas­ser et per­sé­vé­rer dans leurs études, in­dique M. Lé­pine. Je vou­lais aus­si ins­pi­rer d’autres en­tre­prises à faire comme moi et je pense que ce­la a bien fonc­tion­né car il y a d’autres bourses qui se sont ajou­tées de­puis. »

Un to­tal de 40 000 $ se­ront at­tri­bués aux élèves ayant les meilleures notes d’ici les pro­chains 20 ans.

« Un mon­tant de 1000 $ est re­mis à l’élève ayant la meilleure per­for­mance aca­dé­mique à la fin de ses études se­con­daires. Par la suite, 1000 $ de plus lui sont ac­cor­dés lors­qu’il re­vient avec un di­plôme post-se­con­daire, ce­ci est fait ain­si dans le but d’en­cou­ra­ger les élèves à pour­suivre des études et ne pas s’ar­rê­ter après le se­con­daire. »

Un gars de l’Est

Ori­gi­naire de Ri­vière-des-Prai­ries, l’en­tre­pre­neur a cen­tra­li­sé la plu­part des opé­ra­tions de son en­tre­prise à Pointe-aux-Trembles.

« Nous sommes pro­ba­ble­ment l’un des plus grands em­ployeurs dans des sec­teurs autres que la pé­tro­chi­mie dans l’est de Mon­tréal, dit-il. Nous avons en­vi­ron 200 em­ployés pro­ve­nant de la ré­gion et nous vou­lons que ça conti­nue de s’agran­dir. Nous vou­lons être la ré­fé­rence en ma­tière d’em­ploi dans l’Est. »

En af­faires de­puis 27 ans, l’en­tre­prise de M. Le­pine se spé­cia­lise dans la lo­ca­tion et vente d’équi­pe­ment pour évé­ne­ments par­tout au Qué­bec.

« Nous fai­sons des ma­riages, des évé­ne­ments cor­po­ra­tifs, des fes­ti­vals, des concerts, des ga­las, etc. C’est une en­tre­prise en ex­pan­sion qui est à la re­cherche de ta­lents des gens d’ici » , conclut-il.

(Pho­to TC-Mé­dia – Pa­trick Des­champs)

L’en­tre­pre­neur prai­ri­vois Pierre Le­pine est dé­voué à deux causes dans sa com­mu­nau­té: le dé­cro­chage sco­laire et la lutte contre le can­cer.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.