Lutte contre la rage du ra­ton la­veur au Parc-na­ture de la Pointe-aux-prai­ries

L'Informateur - - NEWS - (S.V)

Des équipes du mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs ont par­cou­ru neuf parcs de la ré­gion mé­tro­po­li­taine, dont le Parc-na­ture de la Pointe-aux-Prai­ries, pour épandre à la main quelque 2 500 ap­pâts vac­ci­naux dans les ha­bi­tats na­tu­rels des ra­tons la­veurs, des mouf­fettes et des re­nards.

Cet épan­dage d’ap­pâts vac­ci­naux dans les grands parcs de la ré­gion de Mon­tréal se fait dans le but de main­te­nir et de ren­for­cer l’im­mu­ni­sa­tion des ra­tons la­veurs, des mouf­fettes et des re­nards contre la rage du ra­ton la­veur.

Les ap­pâts vac­ci­naux ont l’ap­pa­rence de gros ra­vio­lis vert olive. Ils me­surent en­vi­ron 40 mm sur 22 mm sur 10 mm. En rai­son de leur cou­leur, ils se fondent dans l’en­vi­ron­ne­ment et sont dif­fi­ciles à re­pé­rer une fois au sol. Ils sont très so­lides et doivent être per­fo­rés pour ré­pandre le li­quide vac­ci­nal qu’ils contiennent, ce que les ani­maux sau­vages font en les cro­quant.

État de la si­tua­tion

De­puis 2009, au­cun cas de rage du ra­ton la­veur n’a été ré­per­to­rié au Qué­bec. Tou­te­fois, une étude de si­mu­la­tion me­née par le co­mi­té scien­ti­fique a dé­mon­tré que, si les in­ter­ven­tions de contrôle ces­saient pen­dant deux ans, les taux d’im­mu­ni­sa­tion de la po­pu­la­tion de ra­tons la­veurs chu­te­raient de fa­çon im­por­tante.

Comme des cas de rage du ra­ton la­veur ont été rap­por­tés à moins de 20 km au sud des fron­tières de la pro­vince, le risque d’in­tro­duc­tion de la rage du ra­ton la­veur est tou­jours bien réel. Il faut donc res­ter vi­gi­lants et conti­nuer à as­su­rer une sur­veillance éle­vée pour de­meu­rer exempts de cette souche de la rage.

La col­la­bo­ra­tion des ci­toyens est pré­cieuse dans cette lutte. Même si la si­tua­tion s’est amé­lio­rée, il est pri­mor­dial de conti­nuer à si­gna­ler les ani­maux sus­pects qui se trouvent à l’in­té­rieur de la zone de haute sur­veillance.

Quelques conseils pour les ci­toyens

La rage se trans­met par la mor­sure d’un ani­mal in­fec­té. Pour se pro­té­ger, il est re­com­man­dé : - de ne ja­mais ap­pro­cher les ani­maux in­con­nus, do­mes­tiques ou sau­vages; - en cas de mor­sure, de la­ver ra­pi­de­ment la plaie à grande eau et au sa­von pen­dant 10 mi­nutes et de com­mu­ni­quer avec le ser­vice In­fo-San­té au 811 sans tar­der; - de faire vac­ci­ner contre la rage les ani­maux de com­pa­gnie, no­tam­ment les chiens et les chats. Pour as­su­rer le suc­cès de l’opé­ra­tion et se pro­té­ger contre la rage du ra­ton la­veur, les ci­toyens de la Pointe-de-l’Île sont aus­si in­vi­tés à suivre les consignes sui­vantes : - les ap­pâts vac­ci­naux sont des­ti­nés aux ani­maux sau­vages. Il faut évi­ter de les ma­ni­pu­ler, même s’ils sont ju­gés sé­cu­ri­taires pour les per­sonnes, les ani­maux ou l’en­vi­ron­ne­ment; - en cas de contact avec un ap­pât per­fo­ré ou bri­sé, com­po­ser le nu­mé­ro qui ap­pa­raît au dos des ap­pâts ou joindre le ser­vice In­fo-San­té au 811; - ne pas cap­tu­rer les ani­maux sau­vages (ra­tons la­veurs, mouf­fettes, re­nards ain­si que tout autre mam­mi­fère) pour les re­lo­ca­li­ser afin d’évi­ter de pro­pa­ger la ma­la­die dans d’autres ré­gions; - si­gna­ler les ra­tons la­veurs, mouf­fettes ou re­nards morts, déso­rien­tés, pa­ra­ly­sés ou anor­ma­le­ment agres­sifs en com­po­sant le 1 877 346- 6763 ou en rem­plis­sant le for­mu­laire en ligne sur le site In­ter­net www.ra­ge­du­ra­ton­la­veur.gouv.qc.ca.

(Pho­to TC Mé­dia - De­po­sitp­ho­tos)

Des équipes du mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs ont par­cou­ru le Parc-na­ture de la Pointe-aux-Prai­ries, pour épandre à la main quelque 2 500 ap­pâts vac­ci­naux afin de pour­suivre la lutte contre la rage du ra­ton la­veur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.