La cam­pagne est lan­cée

Élec­tions sco­laires

L'Informateur - - LA UNE - Sa­man­tha.velandia@tc.tc

Vin­cen­zo Ar­ci­re­si, pré­sident sor­tant et can­di­dat à la pré­si­dence de la Com­mis­sion sco­laire de la Poin­tede-l’Île (CSPÎ), fait l’ob­jet d’une plainte au­près du Di­rec­teur gé­né­ral des élec­tions (DGE). Son op­po­sant dans la course à la pré­si­dence de la CSPÎ le soup­çonne d’uti­li­ser des fonds pu­blics à des fins par­ti­sanes. Il a dé­po­sé une plainte en ce sens au­près du Di­rec­teur gé­né­ral des élec­tions.

C’est Ro­bert Cou­tu, maire de la Ville de Mon­tréal-Est, qui a son­né l’alarme après avoir re­çu une lettre lui de­man­dant de pro­po­ser d’éven­tuels can­di­dats de son ter­ri­toire pour les élec­tions sco­laires du 2 no­vembre.

« Je me de­man­dais si vous aviez un can­di­dat à me pro­po­ser. Il me fe­ra plai­sir de le ren­con­trer », peut-on lire dans la lettre dont L’Ave­nir de l’Est a ob­te­nu co­pie.

Si­gnée par M. Ar­ci­re­si, elle por­tait le lo­go de la com­mis­sion sco­laire, la men­tion « bu­reau du pré­sident », ain­si que les co­or­don­nées des bu­reaux de la CSPÎ à Pointe-aux-Trembles.

« Des si­tua­tions comme celles-ci n’ont plus leur place en 2014. Ce n’est pas aux ci­toyens de payer la fac­ture de la cam­pagne de M. Ar­ci­re­si avec leurs taxes sco­laires, dit le maire Cou­tu. C’est un com­por­te­ment qui va à l’en­contre de la loi et il faut le dé­non­cer. »

La plainte, for­mu­lée par Mi­ville Bou­dreault, ad­ver­saire de M. Ar­ci­re­si dans ces élec­tions sco­laires, a été re­çue au bu­reau du DGE le 23 sep­tembre der­nier.

« Il est tout à fait illé­gal d’uti­li­ser du matériel ou des fonds d’ori­gine pu­blique à des fins per­son­nelles et par­ti­sanes, in­dique M. Bou­dreault. Sur­tout dans un contexte de com­pres­sions bud­gé­taires comme ce­lui au­quel nous avons dû faire face cette an­née. »

Il in­dique qu’il est « in­quiet » que d’autres res­sources pu­bliques aient été uti­li­sées pour bâ­tir la cam­pagne élec­to­rale de M. Ar­ci­re­si.

Acte iso­lé ou dé­marche sys­té­ma­tique?

M. Bou­dreault a fait une de­mande d’ac­cès à l’in­for­ma­tion au­près de l’ad­mi­nis­tra­tion de la CSPÎ pour s’as­su­rer qu’il s’agit d’un acte iso­lé. Avec cette de­mande, il veut en ap­prendre da­van­tage sur les faits et gestes de M. Ar­ci­re­si pen­dant les der­nières huit se­maines.

C’est donc dans quelques se­maines que le can­di­dat au­ra ac­cès au re­le­vé du compte de dé­penses du pré­sident, à son re­le­vé de cel­lu- laire de tra­vail, ain­si qu’au cour­riel de sa se­cré­taire à la com­mis­sion sco­laire.

« Je veux tout sim­ple­ment sa­voir si la lettre en­voyée à M. Cou­tu est un évé­ne­ment iso­lé ou bien si elle s’ins­crit dans une sé­rie de gestes sys­té­ma­tiques qui violent la Loi élec­to­rale du Qué­bec », conclut M. Bou­dreault.

Une plainte contre M. Ar­ci­re­si au­rait éga­le­ment été dé­po­sée au­près de la CSPÎ se­lon des in­for­ma­tions re­cueillies par le journal La Presse.

Au mo­ment d’écrire ces lignes, il était tou­jours im­pos­sible de re­cueillir les com­men­taires de M. Ar­ci­re­si.

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

Vi­cen­zo Ar­ci­re­si, can­di­dat à la pré­si­dence de la Com­mis­sion sco­laire de la Pointe-de-l’Île, fait pré­sen­te­ment l’ob­jet d’une plainte pour uti­li­sa­tion par­ti­sane de fonds pu­blics.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.