Fu­sion des PDQ: Le conseil d'ar­ron­dis­se­ment veut être consul­té

4000 op­po­sants à la fu­sion des PDQ de Ri­vière-des-Prai­ries et Pointe-aux-Trembles

L'Informateur - - LA UNE - ● si­mon.bous­quet-ri­chard@tc.tc

Les élus de l’ar­ron­dis­se­ment ont de­man­dé au Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal de re­voir son projet de fu­sion des postes de quar­tier de Ri­vière-des-Prai­ries et Poin­teaux- Trembles, sans tou­te­fois prendre de po­si­tion claire sur l’ave­nir des PDQ.

Une foule d’en­vi­ron 150 ci­toyens, dont une grande ma­jo­ri­té d’op­po­sants à la fu­sion des PDQ 45 et 49 at­ten­dait les élus de pied ferme lors de la der­nière séance du conseil d’ar­ron­dis­se­ment, le 7 oc­tobre.

Bien que l’en­semble des élus n’ait pas for­mel­le­ment pris po­si­tion contre la fu­sion, la mai­resse a tout de même dé­po­sé une mo­tion de­man­dant à l’ad­mi­nis­tra­tion po­li­cière de ré­vi­ser sa po­si­tion.

« Nous étions là aus­si le 19 sep­tembre der­nier [lors de l’as­sem­blée ci­toyenne or­ga­ni­sée par la Coa­li­tion Sau­vons le PDQ 45] et nous vous avons écou­tés. Nous pre­nons en consi­dé­ra­tion les pré­oc­cu­pa­tions de la com­mu­nau­té », a af­fir­mé d’en­trée de jeu la mai­resse Chan­tal Rou­leau.

Dans cette mo­tion, les élus ont de­man­dé à être consul­tés avant qu’une dé­ci­sion dé­fi­ni­tive ne soit prise par le SPVM. En re­con­nais­sant que les PDQ de l’ar­ron­dis­se­ment sont des exemples de réus­site, les élus ont de­man­dé à la di­rec­tion de la po­lice de prou­ver que la fu­sion se­rait un avan­ce­ment pour le ser­vice à la po­pu­la­tion.

Si cette mo­tion reste vague, elle in­clut « que des points de ser­vices soient main­te­nus à Ri­viè­redes-Prai­ries et à Pointe-aux-Trembles ».

Ques­tions sans ré­ponse

Une pé­riode de ques­tions a en­suite sui­vi l’adop­tion de cette mo­tion. Une di­zaine de per­sonnes ont alors de­man­dé aux élus d’éclair­cir leur po­si­tion.

« Quels se­ront les mé­ca­nismes de consul­ta­tion de la po­pu­la­tion? Et quel est la dif­fé­rence entre points de ser­vice et poste de quar­tier? », a ques­tion­née la ci­toyenne Ro­sane Car­rier.

Cer­tains sont al­lés plus loin en de­man­dant aux élus d’ex­pri­mer clai­re­ment leur po­si­tion en fa­veur ou en dé­fa­veur de la fu­sion des PDQ.

« Al­lez-vous si­gner la pé­ti­tion? Est-ce que la mai­resse fe­ra par­tie de la Coa­li­tion Sau­vons le PDQ 45? », a ques­tion­né Pier­re­son Va­val, l’un des or­ga­ni­sa­teurs du mou­ve­ment.

Jus­qu’à main­te­nant, le re­grou­pe­ment d’op­po­si­tion a amas­sé 4000 si­gna­tures contre la fu­sion.

La mai­resse a at­ten­du la fin de la pé­riode de ques­tions pour ré­pondre aux ci­toyens. Elle les a d’abord ras­su­rés qu’une éva­lua­tion se­ra faite afin de s’as­su­rer que la sé­cu­ri­té du quar­tier soit pré­ser­vée.

« Le conseil n’a pas chan­gé de po­si­tion et celle-ci est claire : il n’est pas ques­tion qu’il y ait de di­mi­nu­tion de la sé­cu­ri­té et du ser­vice sur le ter­ri­toire de Ri­vière-des-Prai­ries–Poin­teaux-Trembles. », a in­di­qué la mai­resse.

Ce com­men­taire a pro­vo­qué des ré­ac­tions de mé­con­ten­te­ment dans la salle.

« Dans les pro­chaines se­maines, il y au­ra des ac­tions qui se­ront prises pour vous ren­con­trer et pour en­tendre vos so­lu­tions. »

La mai­resse a en­suite in­vi­té la po­pu­la­tion à ren­con­trer l’as­sis­tant- di­rec­teur du SPVM, Pierre Cadieux, à la sor­tie du conseil. Dans le cor­ri­dor du centre ré­créa­tif, les dis­cus­sions se sont pour­sui­vies pen­dant plu­sieurs mi­nutes. Plu­sieurs ci­toyens se sont dits mé­con­tents des ré­ponses qu’ils jugent in­com­pé­tentes.

« Elle n’a pas ré­pon­du aux ques­tions, elle a seu­le­ment sur­vo­lé la ques­tion. Nous sommes in­sa­tis­faits des ré­ponses » , af­firme Yo­han Per­ron de la Coa­li­tion Sau­vons le PDQ 45.

La po­si­tion des conseillers

Même si des ci­toyens ont adres­sé des ques­tions aux conseillers de Ville, Gio­van­ni Ra­panà, et d’ar­ron­dis­se­ment, Nathalie Pierre-An­toine, seule la mai­resse a pris la pa­role au su­jet de la fu­sion.

En en­tre­vue, la po­si­tion de M. Ra­panà va tou­te­fois beau­coup plus loin que la mo­tion.

« Le maire de Mon­tréal, De­nis Co­derre et son ad­mi­nis­tra­tion ont fait des ser­vices lo­caux la “bête de somme” de leur cam­pagne élec­to­rale. La pré­sence du PDQ 45 est es­sen­tielle dans ce sens vu l’ex­cellent tra­vail de pré­ven­tion et de dia­logue qu’ils jouent jus­qu’à main­te­nant », a-t-il ex­pli­qué.

L’avis de Mme Pierre-An­toine est beau­coup moins ar­rê­té.

(Pho­to TC Mé­dia – Si­mon Bous­quet)

La salle du conseil d’ar­ron­dis­se­ment était bon­dée d’op­po­sants à la fu­sion des PDQ 45 et 49, le 7 oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.