Ce qu’ils ont dit…

L'Informateur - - AVENIR DES CDEC ET CLD - Si­mon.bous­quet-ri­chard@tc.tc

Le Train de l’Est est fi­na­le­ment en­tré en gare ce ma­tin, à la grande sa­tis­fac­tion des ré­si­dents du quar­tier qui doivent se rendre au tra­vail au cen­tre­ville. L’In­for­ma­teur de Ri­vière-des-Prai­ries est al­lé à leur ren­contre afin de sa­voir ce qu’ils ont pen­sé de cette pre­mière ex­pé­rience.

«Nor­ma­le­ment, je pre­nais l’au­to­bus puis le mé­tro et ça me pre­nait une heure. Avec le train, je vais éco­no­mi­ser 30 mi­nutes. J’ai deux en­fants en bas âge alors, ça fe­ra toute une dif­fé­rence.»

— Vi­ckye Jules de Ri­vière-des-Prai­ries.

«En au­to­bus, ça me prend 46 mi­nutes ve­nir à la gare, plu­tôt que 10 mi­nutes en voi­ture. J’es­saie quand même de voir ce que ça va don­ner parce que ça de­vrait me prendre une ving­taine de mi­nutes en train alors que ça me prend 1 heure 45 mi­nutes pour me rendre au tra­vail en voi­ture.» — Ma­rie Ca­mi­rand de

Pointe-aux-Trembles

«C’est l’en­fer d’al­ler au centre-ville en voi­ture. J’ai in­sis­té au­près de mon em­ployeur pour par­ti­ci­per au pro­gramme OPUS pour les em­ployeurs qui nous per­met d’avoir des rabais.» — Louise Authier de

Ri­vière-des-Prai­ries.

« Je pense que je vais sau­ver quelques mi­nutes, car je vais de­voir mar­cher de la gare cen­trale jus­qu’à mon bu­reau. Mais je vais sur­tout avoir le temps de faire un peu de lec­ture.»

— Ri­cky Joyal de Ri­vière-des-Prai­ries

«J’es­père qu’on au­ra tou­jours de la place pour se sta­tion­ner. Au­jourd’hui, il y avait beau­coup de places, mais c’était le pre­mier jour.»

— Ma­ria La­zo de Ri­vière-des-Prai­ries

«Le par­cours prend le même temps et ça coû­te­ra le même prix, in­cluant le sta­tion­ne­ment, mais c’est pour le confort de ne pas être prise dans la cir­cu­la­tion, dans ma voi­ture, que je prends le train.» — Kinane Ou­me­kh­tar de

Ri­vière-des-Prai­rie.

«C’est la pre­mière fois que je prends le train de ban­lieue et je trouve ça pra­tique. Ça me per­met de me le­ver plus tard, d’évi­ter le tra­fic et d’être plus tran­quille.» — Fran­çois

Que­villon

«L’ar­ri­vée du Train de l’Est ça change une vie. C’est gé­nial! On l’at­ten­dait. Nor­ma­le­ment, ça me pre­nait une heure pour me rendre au tra­vail en au­to­bus et en mé­tro avec tout les trans­ferts, alors c’est une dif­fé­rence im­por­tante pour la qua­li­té de vie.»

— An­nie Hu­chette d’An­jou

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.