Une route sé­cu­ri­taire

L'Informateur - - NEWS - (Source : SPVM)

Quelques conseils simples qui per­mettent de tra­ver­ser l’hiver en toute sé­cu­ri­té: Se faire voir des autres véhicules et sa­voir co­ha­bi­ter avec les poids lourds, du­rant les tem­pêtes de neige.

« Lors d’une tem­pête de neige, les équipes de dé­nei­ge­ment, les pié­tons et les au­to­mo­bi­listes ont une res­pon­sa­bi­li­té par­ta­gée pour que le tra­vail s’ef­fec­tue en toute sé­cu­ri­té et le plus ra­pi­de­ment pos­sible», sou­ligne le Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM).

S’as­su­rer d’être vu

Les pié­tons et les conduc­teurs doivent éta­blir un contact vi­suel entre eux. Lors de nom­breuses col­li­sions, la vic­time n’a pas été aper­çue par le conduc­teur, af­firme le SPVM

Le pié­ton doit s’as­su­rer qu’il a bien été vu par le conduc­teur avant de tra­ver­ser. Un geste de la main pour lais­ser le pas­sage à un pié­ton ou à un autre conduc­teur est une bonne fa­çon d’évi­ter une col­li­sion.

Co­ha­bi­ter avec les véhicules lourds

En rai­son de sa lon­gueur et de sa hau­teur, un vé­hi­cule de dé­nei­ge­ment com­porte de nom­breux angles morts qui em­pêchent sou­vent son conduc­teur de bien voir les pié­tons et les pe­tits véhicules.

Il est pré­fé­rable de gar­der une dis­tance sé­cu­ri­taire lors­qu’on cir­cule de­vant, der­rière ou à cô­té de ce type de vé­hi­cule, afin de s’as­su­rer d’être dans le champ de vision de son conduc­teur.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

La prio­ri­té est aux poids lourds lors des opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.