Le Contrô­leur gé­né­ral cri­tique l’ef­fi­ca­ci­té du dé­nei­ge­ment

L'Informateur - - NEWS - Si­mon.bous­quet-ri­chard@tc.tc (En col­la­bo­ra­tion avec Lau­rence Houde-Roy)

Ri­vière-des-Prai­ries – Pointe-auxT­rembles n’échappe pas aux cri­tiques du Contrô­leur gé­né­ral de la Ville qui dé­plore un manque d’ef­fi­ca­ci­té dans les opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment et d’épan­dage d’abra­sif lors de la der­nière tem­pête de ver­glas. À la lu­mière de ce rap­port, le maire De­nis Co­derre a an­non­cé qu’il met­tra une po­li­tique du dé­nei­ge­ment sur pied.

Dans son rap­port d’une qua­ran­taine de pages, le contrô­leur Alain Bond re­com­mande l’éta­blis­se­ment de «normes de ser­vices» iden­tiques pour tous les ar­ron­dis­se­ments lors des opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment. Il es­time aus­si qu’il se­rait bé­né­fique pour la Ville de re­voir les stra­té­gies d’épan­dage d’abra­sifs sur les trot­toirs.

«C’est une sé­rie de pe­tits échecs» qui ex­plique les ra­tés de la Ville, a conclu le maire de Mon­tréal.

Chan­tal Rou­leau, la mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment Ri­vière- des- Prai­ries– Pointe- auxT­rembles, sa­lue le tra­vail du Contrô­leur.

«C’est un tra­vail pré­cieux, même s’il a été très exi­geant. Ça nous a per­mis de vé­ri­fier ce qui se fait de mieux et d’iden­ti­fier nos forces ain­si que nos fai­blesses. Avec ce rap­port, nous sommes mieux pré­pa­rés pour la pro­chaine tem­pête», es­time la mai­resse.

Quelques pé­pins

En gé­né­ral, Mme Rou­leau s’est dite sa­tis­faite du tra­vail de ses équipes de dé­nei­ge­ment.

«Je crois que nous avons bien fait, vu les cir­cons­tances, mais nous au­rions pu faire mieux. On peut tou­jours faire mieux » , com­mente-t-elle.

Dans son rap­port d’une qua­ran­taine de pages, le Contrô­leur gé­né­ral re­lève tou­te­fois quelques pro­blèmes dans l’ar­ron­dis­se­ment. Il note, entre autres, le manque d’ef­fi­ca­ci­té des abra­sifs uti­li­sés.

C’est d’ailleurs ce mé­lange de pierres et de 10% de sel qui se­rait à l’ori­gine de la perte de contrôle des trot­toirs, au cours de la tem­pête. En seu­le­ment une heure de pluie ver­gla­çante, les abra­sifs ont été en­se­ve­lis sous la glace et sont donc de­ve­nus in­ef­fi­caces.

Pour pal­lier ce pro­blème, plu­sieurs ar­ron­dis­se­ments ont uti­li­sé un mé­lange plus per­for­mant de sel pré­trem­pé avec du chlo­rure de ma­gné­sium. La mai­resse ad­met d’ailleurs que l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en abra­sifs de­vra être re­vu.

Le Contrô­leur re­marque éga­le­ment qu’à deux re­prises, moins de 90% des ef­fec­tifs étaient à l’oeuvre. Mal­gré tout, il sou­ligne que «l’ar­ron­dis­se­ment n’a ob­ser­vé au­cune pro­blé­ma­tique re­la­ti­ve­ment à la dis­po­ni­bi­li­té de la maind’oeuvre, tant sur le nombre d’ef­fec­tifs que sur les équi­pe­ments qui de­vaient être uti­li­sés.»

Mme Rou­leau af­firme d’ailleurs que la po­li­tique de dé­nei­ge­ment de la Ville se­ra la so­lu­tion à ce genre de pro­blème.

«Elle per­met­tra de créer un “pool” de res­sources, ex­plique-t-elle. Comme ça, si un ar­ron­dis­se­ment manque de main-d’oeuvre ou de ma­chi­ne­rie, il pour­ra al­ler y pui­ser. Il ne s’agit pas d’une cen­tra­li­sa­tion, mais d’éta­blir les mêmes règles pour cha­cun.»

La mai­resse es­time que les chan­ge­ments cli­ma­tiques sont bien réels et que les ad­mi­nis­tra­tions pu­bliques, tout comme les ci­toyens, de­vront main­te­nant en te­nir compte.

Pho­to TC Mé­dia - pa­co­pho­to.ca)

Ri­vière-des-Prai­ries a per­du le contrôle de ses trot­toirs lors de la der­nière tem­pête de ver­glas.(

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.