Re­pas ha­lal et ca­sher au me­nu

Centre de dé­ten­tion de Ri­vière-des-Prai­ries

L'Informateur - - LA UNE - Ma­rie-pier.gagne@tc.tc (Avec la collaboration de Jean-Pierre Boisvert)

Dans les pri­sons du Qué­bec, les viandes pro­ve­nant d’un abat­tage ri­tuel sont de plus en plus exi­gées. En trois ans, la de­mande en viande ha­lal et ca­sher au centre de dé­ten­tion de Ri­vière-des-Prai­ries a aug­men­té de 29%.

Se­lon des chiffres du mi­nis­tère de la Sé­cu­ri­té pu­blique, la pri­son de Ri­vière-des-Prai­ries a ré­pon­du à 357 re­quêtes de me­nus re­li­gieux en 2011-2012 et à 462 en 2013-2014.

Dans la grande ré­gion de Mon­tréal, la de­mande en re­pas ha­lal et ca­sher a aug­men­té de plus de 50% de­puis 2010. À Bor­deaux, on a at­teint 58 196 de­mandes l’an der­nier.

Re­quêtes ana­ly­sées

Jean-Yves Roy, ges­tion­naire des com­mu­ni­ca­tions aux Ser­vices cor­rec­tion­nels du Ca­na­da, a confir­mé lors d’un en­tre­tien té­lé­pho­nique qu’il existe bien des diètes re­li­gieuses dans les cuisines des pri­sons.

Pour avoir droit à cette diète, le pri­son­nier doit tou­te­fois se jus­ti­fier au­près de son éta­blis­se­ment de dé­ten­tion.

«Nous sommes te­nus par le rè­gle­ment de res­pec­ter les be­soins re­li­gieux. Il y a une diète ha­lal et il y a une diète ca­sher», a ex­pli­qué M. Roy.

La di­rec­tion gé­né­rale des ser­vices cor­rec­tion­nels du mi­nis­tère de la Sé­cu­ri­té pu­blique offre ces re­pas spé­ciaux de­puis la fin des an­nées 1990.

«Pour nous, c’est un moyen de fa­vo­ri­ser la ré­ha­bi­li­ta­tion et la ré­in­ser­tion so­ciale. C’est aus­si une ques­tion de res­pect en­vers les dif­fé­rentes cultures. Il ne faut pas ou­blier que le mi­lieu car­cé­ral est aus­si un mi­lieu de vie où le main­tien d’un cli­mat de res­pect est im­por­tant», a conti­nué l’em­ployé des Ser­vices cor­rec­tion­nels.

Le de­voir de garde, pré­vu à la Loi sur le sys­tème cor­rec­tion­nel du Qué­bec, oblige en ef­fet que le di­rec­teur d’un éta­blis­se­ment de dé­ten­tion offre à chaque per­sonne in­car­cé­rée le né­ces­saire à la vie, ce qui com­prend, no­tam­ment les soins de san­té et la nour­ri­ture.

Par ailleurs, en vertu de la Charte des droits et li­ber­tés de la per­sonne, les éta­blis­se­ments de dé­ten­tion ont «le de­voir de nour­rir les per­sonnes in­car­cé­rées en te­nant compte de leur li­ber­té de re­li­gion».

Ob­jets re­li­gieux

Les ob­jets re­li­gieux se­raient aus­si de plus en plus po­pu­laires en pri­son.

Il sem­ble­rait que plu­sieurs dé­te­nus for­mulent des de­mandes pour en ob­te­nir. Il n’a pas été pos­sible de mettre la main sur les chiffres concer­nant Ri­vières-des-Prai­ries avant de mettre sous presse, mais à la pri­son de Hull, une cen­taine de bibles, de crucifix et de cha­pe­lets ont été ré­cla­més, de même que des ta­pis de prière et des co­rans, dans les deux der­nières an­nées.

(Pho­to Ar­chives TC Me­dia)

En trois ans, la de­mande en viande ha­lal et ca­sher au centre de dé­ten­tion de Ri­vière-des-Prai­ries a aug­men­té de 29%.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.