Éner­gie Est: la Ré­gie de l’éner­gie s’en mêle

L'Informateur - - NEWS -

Le pro­jet Éner­gie Est de TransCa­na­da se­rait sou­hai­table, croit la Ré­gie de l’éner­gie du Qué­bec.

Or, pré­cise-t-elle, les ex­pé­di­teurs de pé­trole de­vraient as­su­mer les coûts du vo­let pé­tro­lier – Éner­gie Est les des­ser­vant avant tout – et les dis­tri­bu­teurs de gaz ne de­vraient pas être les seuls à as­su­mer les risques du vo­let ga­zier.

Bref, la Ré­gie es­père que TransCa­na­da ré­vi­se­ra son pro­jet «de fa­çon à as­su­rer aux ex­pé­di­teurs ga­ziers qu’ils n’in­ter­fi­nance ront pas le vo­let pé­trole du pro­jet et qu’ils n’au­ront pas à as­su­mer un risque plus grand qu’ac­tuel­le­ment».

La Ré­gie n’a tou­te­fois pas exa­mi­né le tra­cé du pro­jet d’oléo­duc et les ré­per­cus­sions du pro­jet sur l’en­vi­ron­ne­ment

Le mi­nistre qué­bé­cois de l’Éner­gie et des Res­sources na­tu­relles, Pierre Arcand, in­vite TransCa­na­da et Gaz Mé­tro à dis­cu­ter pour s’en­tendre sur une vi­sion com­mune du pro­jet avec des coûts ac­cep­tables. « Il faut te­nir compte des in­té­rêts des consommateurs et des en­tre­prises pour ce qui est des ta­rifs de gaz na­tu­rel», a lan­cé M. Arcand.

La Ré­gie es­time quand même que vu que la de­mande en gaz na­tu­rel grim­pe­ra de 2% par an­née d’ici 2030, le Qué­bec de­vra s’ap­pro­vi­sion­ner à l’ex­té­rieur par le ré­seau prin­ci­pal de TransCa­na­da. La Ré­gie re­jette ain­si les op­tions du gaz de schiste du Qué­bec et du gaz na­tu­rel de l’île d’An­ti­cos­ti et de la Gas­pé­sie comme des sources d’ap­pro­vi­sion­ne­ment fiables pour se rendre en 2030.

Rap­pe­lons que le pro­jet Éner­gie Est vise à trans­por­ter 1,1 mil­lion de ba­rils de pé­trole brut par jour, de l’Al­ber­ta jus­qu’au Nou­veauB­runs­wick, en pas­sant par le Qué­bec et l’On­ta­rio, soit sur 4600 ki­lo­mètres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.