27 per­sonnes ar­rê­tées au terme du pro­jet Ma­laxer

Tra­fic de drogue

L'Informateur - - LA UNE - Jean-marc.gil­bert@tc.tc

Le pro­jet Ma­laxer, qui vi­sait le dé­man­tè­le­ment d’un ré­seau de tra­fic de drogue a mis un terme aux ac­ti­vi­tés d’in­di­vi­dus qui ven­daient de l’hé­roïne dans l’est de Mon­tréal et qui com­plo­taient même pour faire en­trer cette drogue dans les murs de l’éta­blis­se­ment de dé­ten­tion de Ri­vière-des-Prai­ries.

L’en­quête, qui a dé­bu­té en 2013, s’est sol­dée par l’ar­res­ta­tion de 27 per­sonnes, lors d’une opé­ra­tion à la­quelle plus de 200 po­li­ciers ont par­ti­ci­pé, le 22 avril.

De nom­breuses per­qui­si­tions ont été me­nées et ont per­mis aux forces de l’ordre de mettre la main sur 65 000 com­pri­més de mé­tham­phé­ta­mine, 1 kg de co­caïne, 2 kg de ha­schisch, 1,8 kg de can­na­bis, 100 sa­chets d’hé­roïne, 4 armes à feu, 4 armes à im­pul­sion élec­trique ( Ta­ser), 2 vé­hi­cules, ain­si que 100 000 $ en ar­gent li­quide.

No­tons qu’il y a éga­le­ment une or­don­nance de blo­cage concer­nant une ré­si­dence d’une va­leur de 2,1 M$, si­tuée près du Quar­tier DIX30, à Bros­sard.

Sus­pects au large

Trois sus­pects sont tou­jours au large à la suite de la rafle du 22 avril.

Deux de ces per­sonnes sont di­rec­te­ment re­liées à la cel­lule de l’est de Mon­tréal, qui se char­geait de re­ce­voir l’hé­roïne et d’en faire la trans­for­ma­tion pour la re­vente dans la rue, ex­plique Jo­sé Blan­chet, lieu­te­nant à l’es­couade ré­gio­nale mixte (ERM) de Lon­gueuil.

Il s’agit d’Anick Trem­blay, 24 ans, et de Sé­bas­tien Loyer, 42 ans, tous deux de Mon­tréal.

Se­lon un or­ga­ni­gramme du ré­seau ren­du pu­blic par les po­li­ciers, on ap­prend que Loyer com­plo­tait avec Fré­dé­rick Mi­neau (le conjoint d’Anick Trem­blay) et Pa­trick Che­va­nel, deux sus­pects ar­rê­tés lors de l’opé­ra­tion, pour « faire en­trer des stu­pé­fiants au centre de dé­ten­tion de RDP » , à l’in­su du per­son­nel.

«Le ou les sus­pects pro­cé­daient par in­ges­tion des pro­duits ou l’in­sé­raient par voie anale et com­met­tai(en)t une in­frac­tion vo­lon­tai­re­ment pour se faire ar­rê­ter et de­meu­rer dé­te­nu(s)», pré­cise Jo­sé Blan­chet.

L’autre sus­pect tou­jours re­cher­ché est Jean- Mi­chel Ma­thieu, 33 ans, de Saint-Roch-de-Ri­che­lieu.

Au mo­ment de mettre sous presse, ces trois sus­pects étaient tou­jours in­trou­vables.

La ma­jo­ri­té des in­di­vi­dus ar­rê­tés au cours du pro­jet Ma­laxer étaient dé­jà connus des po­li­ciers pour di­vers dé­lits.

Ce ré­seau de tra­fic de stu­pé­fiants était pro­té­gé par une «or­ga­ni­sa­tion cri­mi­nelle», se li­mite à dire M. Blan­chet, sans l’iden­ti­fier.

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

Cer­tains des sus­pects com­plo­taient pour faire en­trer de la drogue à l’in­té­rieur du Centre de dé­ten­tion de Ri­vière-des-Prai­ries.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.