Un Prai­ri­vois en mode «sé­ries»

L'Informateur - - NEWS - Jean-marc.gil­bert@ tc.tc

Au­cun doute dans l’es­prit du Prai­ri­vois Joe Di Io­rio: c’est cette an­née que les par­ti­sans des Ca­na­diens de Mon­tréal au­ront l’oc­ca­sion de se rendre au cen­tre­ville pour cé­lé­brer la conquête de la 25e coupe Stan­ley.

Chaque prin­temps, ce ci­toyen af­fiche fiè­re­ment ses cou­leurs, en dé­co­rant l’en­trée de sa ré­si­dence. Cette an­née, il a for­mé un rec­tangle en bois de la lar­geur de son en­trée, et a ac­cro­ché 10 dra­peaux qui flottent au-des­sus de la struc­ture.

«J’avais fait autre chose l’an­née der­nière, avec des dra­peaux en plas­tique, mais quel­qu’un est ve­nu tout foutre par terre quand Mon­tréal a éli­mi­né Boston», dé­plore M. Di Io­rio. Il es­père être épar­gné cette an­née.

En plus d’autres dra­peaux ac­cro­chés un peu par­tout au­tour de sa ré­si­dence, le par­ti­san a aus­si un mât vi­sible de la rue, dans sa cour. Si un dra­peau ca­na­dien trône sur ce mât pen­dant la ma­jeure par­tie de l’an­née, M. Di Io­rio troque l’uni­fo­lié pour un dra­peau à l’ef­fi­gie du CH pour le temps des sé­ries éli­mi­na­toires.

«Si les Ca­na­diens perdent, je vais le mettre en berne pen­dant un cer­tain temps avant de l’en­le­ver», blague-t-il.

Comme plu­sieurs par­ti­sans du CH, M. Di Io­rio croit que les Ca­na­diens vont al­ler aus­si loin que son gar­dien, Ca­rey Price, peut les me­ner.

«Même s’il y a cinq joueurs de­vant lui, ça prend un gar­dien hot pour ga­gner. Ac­tuel­le­ment, c’est le meilleur de la ligue», lance-t-il, au su­jet du cer­bère du tri­co­lore.

Il croit aus­si que la Sainte- Fla­nelle a tous les élé­ments pour al­ler jus­qu’au bout et dé­cro­cher les grands hon­neurs du tour­noi prin­ta­nier.

En­traî­neur

Joe Di Io­rio n’est pas qu’un spor­tif de sa­lon. Il a été en­traî­neur de ho­ckey pen­dant 10 ans, à l’époque où son fils était gar­dien de but.

Le sous- sol de ce grand ama­teur de ho­ckey est ta­pis­sé de pho­tos de l’époque où son fils jouait. Une pho­to­gra­phie qui lui tient par­ti­cu­liè­re­ment à coeur est celle de son gar­çon, en­tou­ré de Ro­ber­to Luon­go, Jo­sé Théo­dore et Mar­tin Bro­deur, trois autres gar­diens de but.

On peut aus­si voir, dans l’es­ca­lier me­nant au sous-sol, la ban­nière d’un cham­pion­nat, dé­cro­ché en 2005, du temps qu’il était en­traî­neur.

(Pho­to TC Me­dia – Jean-Marc Gil­bert)

Joe Di Io­rio n’a pas peur d’af­fi­cher ses cou­leurs.

Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Pour une troi­sième an­née consé­cu­tive, les ci­toyens pour­ront par­ti­ci­per à la jour­née portes ou­vertes du Ser­vice de sé­cu­ri­té in­cen­die de Mon­tréal (SIM), or­ga­ni­sée, le sa­me­di 2 mai, de 8h30 à 11h30. Au to­tal, 21 ca­sernes de l’île de Mon­tréal ac­cueille­ront les ci­toyens et leur per­met­tront de dé­cou­vrir les mé­tiers de pom­pier et d’agent de pré­ven­tion, de vi­si­ter des ca­mions et d’ob­te­nir di­vers ren­sei­gne­ments dans les kiosques de pré­ven­tion. Dans l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles, la ca­serne 32, si­tuée au 16101, rue Sher­brooke Est, ou­vri­ra ses portes aux ré­si­dents cu­rieux d’en ap­prendre da­van­tage sur le SIM.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.