Tou­jours rien de chan­ger

Mau­vaises odeurs chez Sa­ni­max

L'Informateur - - LA UNE - Jean-marc.gil­bert@ tc.tc

Sa­ni­max n’a pas l’in­ten­tion de payer les contra­ven­tions to­ta­li­sant 400 000$ émises par la Di­rec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment de l’ar­ron­dis­se­ment. Le dos­sier est pré­sen­te­ment dans les mains des tri­bu­naux.

«Pour nous, c’est ir­re­ce­vable. Les constats ne sont pas très clairs. Nous avons une rencontre le 14 mai à ce su­jet», in­dique Éric Ca­pu­to, di­rec­teur gé­né­ral pour le dis­trict de Mon­tréal.

Lors­qu’on lui parle que les ci­toyens se plaignent des odeurs, il ré­pond du tac o tac. «Sa­ni­max a investi 70 M$ au cours des 15 der­nières an­nées dans ses installations, dont une par­tie pour contrer les odeurs. Trou­vez-moi une autre en­tre­prise sur l’île, qui a investi au­tant», lance-t-il.

Par ailleurs, s’il com­pare à l’an­née der­nière, le nombre de plaintes pour les odeurs est en chute libre.

«En quatre mois, nous avons seule­ment deux si­gna­le­ments. L’an­née der­nière, à pa­reille date, il y avait une tren­taine de plaintes», note M. Ca­pu­to.

«Dé­çu et cho­qué»

Le di­ri­geant se dit «cho­qué» et «dé­çu» des propos de la mairesse Rou­leau, parce que plu­sieurs so­lu­tions sont à l’étude, comme l’ins­tal­la­tion de filtre au char­bon dans les ca­mions. Des dis­cus­sions sont aus­si en cours pour faire pas­ser les ca­mions par la 7e rue, plu­tôt que par Mau­rice-Du­ples­sis.

«Ça prend du temps pour en ve­nir à une en­tente, mais nous sommes tout près. C’est pour ça que je m’ex­plique mal la réac­tion de Mme Rou­leau», dit le di­rec­teur gé­né­ral.

Il sou­ligne ne pas avoir eu de contact avec l’en­tou­rage de la mairesse ré­cem­ment, mais il en­tend cer­tai­ne­ment de­man­der des ex­pli­ca­tions sous peu.

«Nous vou­lons faire les choses comme il faut pour ne pas avoir à le re­faire dans trois ou quatre ans. Nous ai­me­rons que les ré­si­dents et les élus re­con­naissent que Sa­ni­max fait tout ce qu’elle peut pour être un bon ci­toyen cor­po­ra­tif», plaide M. Ca­pu­to.

(Pho­to TC Me­dia – Jean-Marc Gil­bert)

Sa­ni­max veut prendre le temps de bien faire les choses et as­sure qu’elle fait dé­jà tout ce qu’elle peut pour évi­ter que les odeurs nuisent au bon voi­si­nage.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Éric Ca­pu­to constate que le nombre de plaintes est en baisse de­puis le dé­but de l’an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.