Les cires, ça se ma­ga­sine?

Après avoir vu votre vé­hi­cule être re­cou­vert de neige, de glace et de cal­cium tout au long de l’hi­ver, le re­tour du prin­temps si­gni­fie le dé­but d’une pé­riode de ré­pit pour ce­lui-ci. C’est aus­si le mo­ment tout dé­si­gné pour pro­cé­der à un bon la­vage de votre

L'Informateur - - BIEN PEAU DANS SA -

Bien sûr, les cires visent à pro­té­ger les vé­hi­cules, mais il faut faire at­ten­tion. En ef­fet, elles n’offrent pas toutes le même ni­veau de pro­tec­tion et ne re­quièrent pas toutes le même de­gré de mi­nu­tie au mo­ment de l’ap­pli­ca­tion. Es­sen­tiel­le­ment, il existe trois types de cires sur le mar­ché : les cires pou­vant être va­po­ri­sées, les cires li­quides et les cires sous forme de pâtes.

Les pre­mières sont par­faites pour ceux qui sou­haitent tra­vailler ra­pi­de­ment. Ce­pen­dant, la pro­tec­tion est de courte du­rée. Les deuxièmes, li­quides, de­meurent les plus po­pu­laires et ne de­mandent pas de connais­sances spé­ci­fiques pour être ap­pli­quées. Leurs ef­fets bé­né­fiques s’étendent sur en­vi­ron six mois, soit en­vi­ron le temps dont dis­po­se­ra votre voi­ture avant le re­tour du temps maus­sade. En­fin, les troi­sièmes, sous forme de pâtes, sont celles choi­sies par les pro­fes­sion­nels. Elles re­quièrent un temps d’ap­pli­ca­tion plus long, mais donnent les meilleurs ré­sul­tats qui soient. Ce­pen­dant, con­trai­re­ment à la croyance po­pu­laire, leur du­rée de vie est moindre que celle of­ferte par les cires li­quides. On parle en ef­fet d’une pro­tec­tion pou­vant at­teindre en­vi­ron 10 se­maines.

Bref, avant de choi­sir une cire, po­sez-vous la ques­tion sui­vante : quel genre de ré­sul­tat sou­hai­tez-vous ob­te­nir pour votre voi­ture?

Source: Heb­dos Concept

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.