L’en­tre­tien des voi­tures d’époque

L'Informateur - - SORTIR L'EST DANS - DE­NIS DUQUET gui­deau­to­web.com

Aux fins de dis­cus­sion, sup­po­sons que nous avons af­faire à une voi­ture an­cienne da­tant d’avant 1972. Ce qui si­gni­fie que la mé­ca­nique est simple, mais aus­si que votre voi­ture car­bure à l’es­sence avec plomb, ce qui est re­la­ti­ve­ment com­pli­qué, car de nos jours, ce type d’es­sence n’est plus dis­po­nible.

La seule so­lu­tion est d’ajou­ter un ad­di­tif afin d’évi­ter des dom­mages au mo­teur qui a été conçu pour uti­li­ser de l’es­sence avec plomb, puisque cet élé­ment sert éga­le­ment de lu­bri­fiant pour cer­taines com­po­santes de la cu­lasse. Par contre, la sim­pli­ci­té de la mé­ca­nique fa­ci­lite l’en­tre­tien et la plu­part des gens sont ca­pables de rem­pla­cer les bou­gies et d’en­tre­te­nir les com­po­santes du sys­tème d’al­lu­mage. Il se peut qu’au fil des an­nées, les du­rites se soient dé­té­rio­rées au point qu’il faille les rem­pla­cer.

Pour les voi­tures nord-amé­ri­caines et pour une bonne ma­jo­ri­té de ja­po­naises, les pièces de rem­pla­ce­ment sont as­sez fa­ciles à trou­ver. Ce se­ra pro­ba­ble­ment plus dé­li­cat pour cer­taines ba­gnoles eu­ro­péennes à dif­fu­sion li­mi­tée. En­core une fois, votre meilleur ami se­ra l’In­ter­net où vous pour­rez ef­fec­tuer des re­cherches en un temps re­cord.

Il est im­por­tant que la voi­ture — qu’elle soit de col­lec­tion, clas­sique ou sim­ple­ment an­cienne — soit en­tre­po­sée dans un en­droit sec, dé­pour­vu d’hu­mi­di­té. Il faut vous sou­ve­nir qu’il n’y a pas si long­temps en­core, la plu­part des au­to­mo­biles n’étaient pas suf­fi­sam­ment pro­té­gées contre la rouille et un en­tre­po­sage dé­fi­cient risque de trans­for­mer votre belle de la route en râpe à fro­mage. En plus, l’hu­mi­di­té a pour ef­fet d’at­ta­quer les chromes.

En­fin, si vous n’êtes pas doué pour la mé­ca­nique, contac­tez car­ré­ment un bon mé­ca­ni­cien qui s’y connaît dans les voi­tures d’époque. Mais n’ou­bliez pas : joindre un club de voi­tures an­ciennes fa­vo­rise les échanges et les trucs d’en­tre­tien.

La mé­ca­nique des voi­tures an­ciennes est as­sez simple, mais en­core faut-il s’y connaître. L’aide d’un mé­ca­ni­cien spé­cia­li­sé est re­com­man­dée. Cette pho­to illustre un mo­teur huit cy­lindres en ligne Dodge des an­nées 30.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.