Parc Pas­quale-Gat­tu­so: une sur­face syn­thé­tique ins­tal­lée en 2016

L'Informateur - - LA UNE - Jean-marc.gil­bert@ tc.tc

Dans le but d’of­frir aux jeunes un ter­rain de soc­cer de qua­li­té, l’ar­ron­dis­se­ment amé­na­ge­ra un ter­rain syn­thé­tique au parc Pas­qua­leGat­tu­so, à l’été 2016.

La mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­viè­redes- Prai­ries– Pointe- aux- Trembles, Chan­tal Rou­leau, en a fait l’an­nonce, lors d’un point de presse, le 9 juillet.

Ce ter­rain, si­tué près de l’ave­nue AlexisCar­rel et de la rue Er­nest-Oui­met, a été ci­blé parce qu’il est par­ti­cu­liè­re­ment acha­lan­dé.

«Douze équipes de soc­cer de ni­veau lo­cal et six équipes de ni­veau com­pé­ti­tif pra­tiquent et jouent sur le ter­rain en pé­riode es­ti­vale pour un to­tal de 34 à 45 heures d’uti­li­sa­tion du ter­rain par se­maine. C’est plus de 300 joueurs de soc­cer qui uti­lisent an­nuel­le­ment ce ter­rain spor­tif», ex­plique l’ar­ron­dis­se­ment, dans un com­mu­ni­qué.

Puisque les tra­vaux se­ront faits du­rant l’été 2016, le ter­rain se­ra pra­ti­cable seule­ment à la fin de la sai­son, si­non dès 2017. L’ar­ron­dis­se­ment es­time que les tra­vaux coû­te­ront 1,2 mil­lion $.

En plus «d’as­su­rer la sé­cu­ri­té des ci­toyens» et «d’of­frir aux ath­lètes du Club de soc­cer de Ri­vière-des-Prai­ries [CSRDP] un ter­rain de qua­li­té», le fait d’ins­tal­ler une sur­face syn­thé­tique ré­dui­ra «consi­dé­ra­ble­ment les coûts d’en­tre­tien » , ex­plique l’ar­ron­dis­se­ment.

À la mi- juin, TC Me­dia s’était en­tre­te­nu avec le CSRDP, qui dé­plo­rait l’état « épou­van­table» des ter­rains.

L’ar­ron­dis­se­ment avait l’in­ten­tion de faire le point sur la si­tua­tion et émettre des re­com­man­da­tions quant aux tra­vaux à réa­li­ser, en te­nant compte des prio­ri­tés. Le ter­rain du parc Pas­quale-Gat­tu­so est le pre­mier pour le­quel une an­nonce a été ef­fec­tuée.

Plus du­rable

Se­lon l’ar­ron­dis­se­ment, les avan­tages d’un ter­rain syn­thé­tique sont nom­breux. D’abord, il peut du­rer une quin­zaine d’an­nées et peut être uti­li­sé 30 se­maines par an­née, contre en­vi­ron 18 pour un ter­rain avec une sur­face na­tu­relle.

Par ailleurs, puisque le drai­nage est plus ef­fi­cace sur une sur­face syn­thé­tique, il est pos­sible de jouer ra­pi­de­ment après la pluie.

«Ce chan­ge­ment ren­dra les par­ties de soc­cer beau­coup plus sé­cu­ri­taire en éli­mi­nant to­ta­le­ment la pré­sence de trous et de sur­faces usées», ajoute l’ar­ron­dis­se­ment.

(Pho­to gra­cieu­se­té – Ar­ron­dis­se­ment RDP-PAT)

L’an­nonce of­fi­cielle a été faite en com­pa­gnie d’élus et de jeunes joueurs.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.