Une oeuvre de Do­me­ni­co An­to­nio Di Gu­gliel­mo dé­voi­lée en oc­tobre

L'Informateur - - LA UNE - Jean-marc.gil­bert@tc.tc

Il a éri­gé de nom­breuses sculp­tures de l’autre cô­té de l’At­lan­tique, dont en France, en Ita­lie et en Rus­sie. Il en a aus­si dans d’autres pro­vinces ca­na­diennes, dont l’Al­ber­ta, l’On­ta­rio et le Nou­veau-Bruns­wick. Une des réa­li­sa­tions de Do­me­ni­co An­to­nio Di Gu­gliel­mo sera main­te­nant ex­po­sée chez lui, à Ri­vière- des- Prai­ries, puis­qu’il a rem­por­té un concours or­ga­ni­sé par la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique (SODEC).

Sous le thème «Terre de cul­ture et d’ou­ver­ture», la SODEC RDP - PAT - ME a lan­cé un ap­pel de can­di­da­tures, l’an der­nier, pour réa­li­ser une «oeuvre d’art à ca­rac­tère ur­bain», qui sera ins­tal­lée dans le quar­tier de Ri­vière-des-Prai­ries.

L’oeuvre, qui de­vait être faite à base de ma­té­riaux re­cy­clés, de­vait aus­si «faire ré­fé­rence à la trame his­to­rique de la pointe Est de l’Île de Mon­tréal», lit-on dans l’ap­pel de can­di­da­tures.

Do­me­ni­co An­to­nio Di Gu­gliel­mo (DADG, nom d’ar­tiste), dont la ma­jo­ri­té des créa­tions com­portent un vi­sage vu de pro­fil, avait dé­jà une bonne idée de ce qu’il vou­lait faire.

«Je vou­lais dé­mon­trer que la com­mu­nau­té de Ri­vière-des-Prai­ries est com­po­sée de gens qui viennent d’un peu par­tout dans le monde. Nous avons, par exemple, des Haï­tiens, des Ita­liens et des Ca­na­diens­fran­çais», dit l’homme de 69 ans, com­plè­te­ment pas­sion­né par son tra­vail.

En vi­si­tant une en­tre­prise de Pointe- aux- Trembles, qui of­frait des ma­tières ré­si­duelles pour per­mettre aux ar­tistes de réa­li­ser leur concep­tion, DADG a choi­si de tra­vailler à par­tir d’une grande plaque d’acier dé­vo­rée par la rouille.

Puisque la créa­tion ar­tis­tique, bap­ti­sée L’ami­tié, sera dé­voi­lée seule­ment au mois d’oc­tobre, TC Me­dia omet vo­lon­tai­re­ment de la dé­crire, pour ne pas gâ­cher la sur­prise.

Son em­pla­ce­ment exact n’est pas en­core connu puisque la SODEC hé­site entre quatre en­droits dif­fé­rents, du bou­le­vard Gouin, dont un près de la Mai­son Pierre-Char­trand.

Ar­tiste dans l’âme

DADG est en amour avec l’art de­puis sa plus tendre en­fance. In­té­res­sé par la pein­ture et le des­sin, il a dé­ci­dé de bi­fur­quer vers la sculp­ture dans les an­nées 80.

«J’adore l’as­pect des trois di­men­sions parce que ça per­met plus de pos­si­bi­li­tés», in­dique le sculp­teur, qui a aus­si en­sei­gné les arts à l’école.

De­puis qu’il se consacre sur­tout à la sculp­ture abs­traite, il a ac­cu­mu­lé les oeuvres et les dis­tinc­tions.

Une brève vi­site de son ate­lier de deux étages, de la 54e Ave­nue, per­met de voir plu­sieurs di­zaines d’oeuvres, fa­bri­quée seule­ment au cours de la der­nière dé­cen­nie, à par­tir de di­vers ma­té­riaux. Il n’a pas suf­fi­sam­ment d’es­pace pour ex­po­ser l’en­semble de son tra­vail. Son da­da: les vi­sages. « J’aime tra­vailler avec les vi­sages. Dé­pen­dam­ment de la fa­çon dont on le taille, on peut trans­mettre toutes sortes d’émo­tions. Ça fait tra­vailler l’ima­gi­naire de ceux qui re­gardent l’oeuvre», ex­plique DADG.

Seule­ment de­puis 2014, l’ar­tiste a pris part à sept ex­po­si­tions et trois sym­po­siums.

En plus de ga­gner le concours de la SODEC, M. Di Gu­gliel­mo a rem­por­té la mé­daille d’or, pour la ca­té­go­rie sculp­tures, lors du Ga­la in­ter­na­tio­nal en arts vi­suels CAPSQ 2014 et la deuxième place lors de la com­pé­ti­tion na­tio­nale de cul­ture de King­sbrae Gar­den, au Nou­veau-Bruns­wick.

(Photo TC Me­dia – Jean-Marc Gil­bert)

Des di­zaines d’oeuvres sont ex­po­sées dans l’ate­lier du sculp­teur Do­me­ni­co An­to­nio Di Gu­gliel­mo.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.