2,3 M$ de plus que pré­vu

L'Informateur - - 0% - Sa­man­tha.ve­lan­dia@ tc.tc

Sur­prise dans le dossier de la construc­tion de la Mai­son du ci­toyen. Compte te­nu de la com­plexi­té in­at­ten­due des tra­vaux, elle n’ou­vri­ra vrai­sem­bla­ble­ment pas ses portes avant le 30 no­vembre pro­chain. La fac­ture to­tale du pro­jet bon­di­ra de 2,3 M$ au-de­là des sommes de 18 M$ dé­jà in­ves­ties.

La bâ­tisse si­tuée à l’angle de la rue Notre-Dame et du bou­le­vard Saint-JeanBap­tiste de­vra ac­cueillir la mai­rie de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière- des- Prai­ries– Pointe- aux- Trembles ain­si qu’une salle communautaire pour les ci­toyens.

Ques­tion­née sur les dé­penses ad­di­tion­nelles de ce pro­jet et des re­tards dans le chan­tier, la mai­resse Chan­tal Rou­leau ex­plique que plu­sieurs im­pon­dé­rables sont à l’ori­gine des re­tards.

«Nos pre­mières éva­lua­tions ne nous ont pas per­mis de consta­ter l’am­pleur de la tâche. Nous n’avions pas toute l’in­for­ma­tion dès le dé­part, confie- t- elle. C’est comme lors­qu’on achète une nou­velle mai­son et qu’on dé­couvre qu’il y a des choses que l’on n’avait pas vu à l’achat et qu’il faut cor­ri­ger.»

So­li­di­fi­ca­tion des murs

La fin des tra­vaux pré­vue ini­tia­le­ment au prin­temps der­nier, avait dé­jà été re­pous­sée au 17 juillet. Ce der­nier échéan­cier n’au­ra pas non plus été res­pec­té en rai­son de la fra­gi­li­té des pa­ra­pets du bâ­ti­ment qui ne ren­contrent pas les normes de construc­tion pa­ra­sis­miques.

Mar­tin Cou­tu, di­rec­teur ad­joint à l’ar­ron­dis­se­ment et res­pon­sable du dossier, ex­plique que le ren­for­ce­ment des pa­ra­pets en ques­tion re­pré­sente des tra­vaux ad­di­tion­nels pour la firme Construc­tion Cyb­co à qui on a confié les tra­vaux.

« La réa­li­sa­tion de ces tra­vaux était né­ces­saire en rai­son de la fra­gi­li­té des murs au-des­sous de la cor­niche, qui avait été ré­cem­ment res­tau­rée. Le rem­pla­ce­ment des pa­ra­pets per­met­tra éga­le­ment de com­plé­ter la ré­fec­tion de la toi­ture du bâ­ti­ment qui est presque ter­mi­née», pré­cise-il.

M. Cou­tu qui tient à se faire ras­su­rant, ajoute qu’il est pos­sible que des em­ployés puissent tout de même dé­mé­na­ger avant le 30 no­vembre.

«Le chan­tier avance très bien. Nous avons par­lé avec l’en­tre­pre­neur et il se pour­rait que quelques bu­reaux puissent être oc­cu­pés avant la fin des tra­vaux», dit-il.

Nou­veau bail

En at­ten­dant l’ouverture de la Mai­son du ci­toyen, la ville de­vra né­go­cier au moins un nou­veau bail afin que ses em­ployés puissent conti­nuer d’oc­cu­per des bu­reaux «tem­po­raires» au 13301, rue Sher­brooke.

L’ap­pro­ba­tion du bail qui de­vait se faire lors de la der­nière séance du con­seil a dû être re­por­tée car l’ar­ron­dis­se­ment était tou­jours «à l’at­tente des com­men­taires fi­naux sur la pro­po­si­tion de bail à la So­cié­té qué­bé­coise des in­fra­struc­tures de qui l’ar­ron­dis­se­ment sous-loue le lo­cal», se­lon Ju­lie Fa­vreau, char­gée de com­mu­ni­ca­tion à l’ar­ron­dis­se­ment.

Il est es­ti­mé que près de 115 000 $ de­vront être dé­bour­sés par l’ar­ron­dis­se­ment afin de pou­voir uti­li­ser ses ins­tal­la­tions d’ici le 30 no­vembre pro­chain.

« Nous par­lons des coûts d’en­vi­ron 23 000 $ par mois pour le loyer. C’est beau­coup moins [la moi­tié] que ce que nous payions dans les bu­reaux si­tués sur Mau­rice-Du­ples­sis», ajoute M. Cou­tu.

La mai­resse im­pa­tiente

La mai­resse Rou­leau s’est dite « im­pa­tiente» de pou­voir être ins­tal­lée à la Mai­son du ci­toyen.

«Oui, j’ai très hâte de pou­voir dé­mé­na­ger et ou­vrir les portes de ce bâ­ti­ment à tous les ci­toyens, mais j’aime mieux qu’on prenne le temps de rendre la bâ­tisse sé­cu­ri­taire et que les choses soient bien faites plu­tôt que de le re­gret­ter plus tard » , dit-elle.

Plus long que pré­vu

Ac­quis au coût de 3 M$ en 2011, l’an­cien couvent des soeurs de la Con­gré­ga­tion de Notre-Dame, construit en 1922, doit être en­tiè­re­ment ré­no­vée au coût de 17 M$.

Le prix ini­tial du pro­jet, qui était fixé à 12 M$, a été lar­ge­ment dé­pas­sé at­teint main­te­nant le cap des 20 M$.

L’ouverture pré­vue au prin­temps 2014, a dû être re­tar­dée en rai­son du désa­mian­tage de l’im­meuble qui a été plus long que pré­vu. Des fouilles ar­chéo­lo­giques réa­li­sées à l’été 2014 ont éga­le­ment cau­sé des re­tards dans les tra­vaux.

La bâ­tisse ac­cueille­ra près de 125 em­ployés pro­ve­nant de plu­sieurs dé­par­te­ments de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles.

L’im­meuble qui a été agran­di, dis­po­se­ra d’une salle communautaire avec une vue im­pre­nable sur le fleuve.

Plu­sieurs ma­té­riaux, dont des portes et des fe­nêtres, ont été triés et réuti­li­sés afin de conser­ver les élé­ments ar­chi­tec­tu­raux d’ori­gine ain­si et pour épar­gner des coûts.

Rap­pe­lons que ce pro­jet fait par­tie du plan de re­vi­ta­li­sa­tion du Vieux-Pointe-aux-Trembles.

Au mo­ment d’écrire ces lignes, la firme Construc­tion Cyb­co, en charge du chan­tier, n’avait tou­jours pas re­tour­né nos ap­pels.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.