Jean O’Mal­ley quitte le PDQ 45 après 10 ans

L'Informateur - - LA UNE - Jean-marc.gil­bert@ tc.tc

Après y avoir pas­sé quatre ans comme lieu­te­nant et six ans comme com­man­dant, Jean O’Mal­ley quitte le poste de quar­tier 45, à Ri­vière- des- Prai­ries. Fier de cer­taines réa­li­sa­tions, il concède qu’il y a en­core plu­sieurs dé­fis à re­le­ver.

«Je quitte avec un pin­ce­ment au coeur, mais avec le sen­ti­ment du de­voir ac­com­pli», dit M. O’Mal­ley, quelques jours avant son dé­part pour al­ler re­le­ver de nou­veaux dé­fis dans l’ouest de la mé­tro­pole.

À son avis, sa plus grande réus­site est d’avoir amé­lio­ré «les re­la­tions entre les po­li­ciers et les ci­toyens» et d’avoir créé «des par­te­na­riats et des liens du­rables» avec tous les in­ter­ve­nants, ce qui a « ra­me­né une qua­li­té de vie à Ri­vière-des-Prai­ries».

En­core des dé­fis

Même si les sta­tis­tiques dé­montrent que la cri­mi­na­li­té est à la baisse dans le quar­tier, tout n’est pas rose, re­con­naît le chef sor­tant du PDQ.

En plus de lut­ter contre les crimes in­for­ma­tiques, tant en ma­tière de leurre des per­sonnes du troi­sième âge que chez les ado­les­cents avec le phé­no­mène des «sex­tos», il y a aus­si et sur­tout un grand tra­vail à ac­com­plir pour chan­ger la per­cep­tion que la po­pu­la­tion a du quar­tier.

«Mal­gré tout le tra­vail, il y a en­core une per­cep­tion que Ri­vière-des-Prai­ries est un ter­ri­toire où il y a une forte pré­sence de gangs de rue», té­moigne M. O’Mal­ley.

Il es­père que des craintes non fon­dées de ci­toyens dis­pa­raissent.

«Ce n’est pas parce 20 jeunes sortent de l’école et at­tendent l’au­to­bus qu’ils pla­ni­fient des mau­vais coups. Ils s’en vont seule­ment à la mai­son. Il y a eu un pas­sé, mais main­te­nant nous sommes ailleurs.»

De­puis lun­di, le nou­veau com­man­dant en poste est Serge-Da­ny Ma­rin, qui connaît bien l’est de Mon­tréal, ayant dé­jà di­ri­gé le PDQ 46, à An­jou.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.