Fu­sion des PDQ 45 et 49: la coa­li­tion re­prend la mo­bi­li­sa­tion

L'Informateur - - LA UNE - Jean-marc.gil­bert@ tc.tc

Un mois après la confir­ma­tion de la fu­ture fu­sion des postes de quar­tier 45 et 49, la coa­li­tion «Sau­vons le PDQ 45» re­prend du ser­vice pour contrer le pro­jet. Une pé­ti­tion de plus de 6000 noms se­ra bien­tôt dé­po­sée au­près des maires De­nis Co­derre et Chan­tal Rou­leau.

Les agents du poste de quar­tier 45 (Ri­vière-des-Prai­ries) couvrent ac­tuel­le­ment un ter­ri­toire de 23,42 km2 tan­dis que ceux du 49 ( Pointe- aux- Trembles et Mon­tréal-Est) se ré­par­tissent un sec­teur de 31,5km2. Une fois la fu­sion faite, les 109 po­li­ciers des deux postes de­vront se par­ta­ger un ter­ri­toire d’en­vi­ron 55 km2 et des­ser­vir une po­pu­la­tion de 113 000 per­sonnes.

«Se­lon nous, la fu­sion n’est pas une bonne idée», tranche Pier­re­son Va­val, membre de la coa­li­tion et di­rec­teur de l’or­ga­nisme Équipe RDP, qui tra­vaille pour pré­ve­nir l’adhé­sion des jeunes aux gangs de rue.

À son avis, il ne faut ab­so­lu­ment rien chan­ger à la si­tua­tion ac­tuelle puisque «l’ap­proche pré­ven­tive et de proxi­mi­té» du Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM) dans ce quar­tier est «exem­plaire».

«On a trou­vé ici la re­cette du suc­cès et le SPVM de­vrait l’ex­ploi­ter et la ré­pandre. On de­vrait l’ap­pli­quer dans tous les postes de quar­tier à Mon­tréal. Le SPVM est-il conscient de sa réus­site ici», se de­mande M. Va­val.

Craintes concer­nant les ser­vices

Si le PDQ 45 est fu­sion­né et re­lo­ca­li­sé dans un autre lieu, le di­rec­teur d’Équipe RDP ajoute craindre non seule­ment une di­mi­nu­tion du ser­vice, mais sur­tout un chan­ge­ment dans la fa­çon d’in­ter­ve­nir.

«Nous sommes cer­tains que le ser­vice ne se­ra plus le même», ren­ché­rit Yo­han Per­ron, di­rec­teur de la Cor­po­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment com­mu­nau­taire de Ri­vière-des-Prai­ries et porte-pa­role de la coa­li­tion.

Les dif­fé­rents membres de la coa­li­tion n’ar­rivent pas à com­prendre comment le SPVM peut pen­ser que le ser­vice se­ra aus­si bon si le PDQ est re­lo­ca­li­sé dans un sec­teur plus iso­lé du centre de la com­mu­nau­té, comme un quar­tier in­dus­triel ou alors près de l’au­to­route 40, loin du centre de Ri­vière-des-Prai­ries.

Et la po­pu­la­tion?

M. Per­ron ap­pré­cie le fait que les or­ga­nismes du mi­lieu soient consul­tés, et croit que l’avis des ci­toyens doit être pris en compte, puis­qu’ils ont été plus de 6000 Prai­ri­vois à si­gner une pé­ti­tion qui se­ra dé­po­sée en jan­vier. sau­ve­garde du PDQ] est un élé­ment très po­si­tif pour un ser­vice de po­lice. On ne peut pas faire des chan­ge­ments en fai­sant fi de cet ap­pui», dit-il.

Le SPVM a dé­cli­né notre de­mande d’en­tre­vue, pré­ci­sant qu’une ren­contre est pré­vue la se­maine pro­chaine entre les membres de la coa­li­tion et l’as­sis­tant­di­rec­teur du Ser­vice à la com­mu­nau­té de la ré­gion Est du SPVM, Pierre Ca­dieux.

Ce der­nier avait ré­cem­ment pro­mis de «s’as­seoir avec la com­mu­nau­té» et a sug­gé­ré aux gens de sou­mettre des idées d’em­pla­ce­ment et que le SPVM al­lait «étu­dier l’op­tion» en col­la­bo­ra­tion avec la Ville de Mon­tréal.

Il avait aus­si as­su­ré qu’il n’y au­rait pas une baisse de ser­vice, mais que la fu­sion per­met­tra une plus grande marge de ma­noeuvre dans la ges­tion des ef­fec­tifs.

(Pho­to TC Me­dia – Jean-Marc Gil­bert)

Les membres de la coa­li­tion sont prêts à se battre de nou­veau pour sau­ver le poste de quar­tier 45.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.