Crois­sant Claude-Ju­tra: un nou­veau nom an­non­cé mar­di

L'Informateur - - LA UNE - Ro­main.schue@ tc.tc ro­main.schue@ tc.tc

L’ar­ron­dis­se­ment de RDP-PAT an­non­ce­ra le nou­veau nom du crois­sant Claude-Ju­tra mar­di soir, lors du pro­chain con­seil d’ar­ron­dis­se­ment.

«On va ré­pa­rer une in­jus­tice», se contente pour l’ins­tant d’ex­pli­quer, avec un sou­rire, la mai­resse Chan­tal Rou­leau tout en évo­quant un com­mu­ni­qué de la Ville as­su­rant que seule­ment 6% de la to­po­ny­mie mont­réa­laise com­porte des dé­si­gna­tions fé­mi­nines.

Le crois­sant Claude-Ju­tra, si­tué en pa­ral­lèle du bou­le­vard Per­ras, au ni­veau de la 52e ave­nue et des ave­nues Louis-Lu­mière et Wil­fried Ouel­lette, va être re­nom­mé en rai­son des al­lé­ga­tions de pédophilie por­tées sur l’ex-réa­li­sa­teur qué­bé­cois.

De­nis Co­derre avait pris la dé­ci­sion, le 17 fé­vrier, de sup­pri­mer ce nom de l’es­pace pu­blic de la Ville. En plus de cette rue dans Ri­vière-des-Prai­ries, un parc si­tué dans l’ar­ron­dis­se­ment du Pla­tea-Mont-Royal va chan­ger de nom. Plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés qué­bé­coises ont éga­le­ment an­non­cé de telles me­sures.

«C’était un ci­néaste im­por­tant dans l’his­toire du Qué­bec, qui a lais­sé une oeuvre mar­quante, mais peu im­porte le pas­sé et la per­sonne, ce com­por­te­ment est odieux et in­to­lé­rable. S’at­ta­quer aux en­fants est ex­trê­me­ment grave, on ne peut conti­nuer d’ho­no­rer une telle per­sonne», avait in­di­qué Chan­tal Rou­leau mi-fé­vrier.

Pro­mise par Chan­tal Rou­leau une pre­mière fois lors de son ar­ri­vée au pou­voir en 2010, la Mai­son de la culture de Ri­vière-des-Prai­ries n’est tou­jours qu’à l’étape de pro­jet. Alors qu’elle de­vait ou­vrir ses portes cette an­née, une nou­velle pré­sen­ta­tion à la po­pu­la­tion se­ra ef­fec­tuée au prin­temps.

En mars 2013, ques­tion­née par une ci­toyenne lors d’un con­seil d’ar­ron­dis­se­ment, la mai­resse avait ré­ité­ré son en­ga­ge­ment, pro­met­tant une mise en ser­vice de la Mai­son de la culture «en 2016». Or, trois ans plus tard, au­cune pierre n’a été po­sée ni au­cun ap­pel d’offres n’a été lan­cé. Mal­gré ce re­tard, Mme Rou­leau re­fuse de par­ler d’échec.

«Non, ce n’en est pas un, clame-t-elle. Un re­tard n’est pas un échec, nous tra­vaillons très fort sur ce pro­jet. Un char­gé de pro­jet et des bud­gets y ont été at­tri­buées. Ce lieu est ex­trê­me­ment im­por­tant pour nous car RDP est le der­nier quar­tier pri­vé d’une mai­son de la culture.»

Pour ex­pli­quer l’ab­sence de cette bâ­tisse, l’élue évoque une re­fonte «de fond en comble» des plans ini­tiaux.

«Si on peut le faire avant 2019, on le fe­ra»

Si l’ar­ron­dis­se­ment ne sou­haite pas évo­quer le bud­get de ce nou­veau pro­jet, «de l’ordre de plu­sieurs mil­lions $», ni son type de fi­nan­ce­ment (pu­blic, pri­vé, par­ta­gé), Mme Rou­leau vise un ca­len­drier de trois an­nées maxi­males.

«Si on peut le faire avant 2019, on le fe­ra. L’ar­ron­dis­se­ment a beau­coup de grands pro­jets et lors­qu’on en dé­bute un, on le ter­mine, on le réa­lise. Je com­prends l’im­pa­tience des gens, mais on a amé­lio­ré le concept pour ré­pondre réel­le­ment aux be­soins de la com­mu­nau­té. Cette Mai­son de la Culture va prendre une autre di­men­sion. Ce se­ra un nou­veau pôle de vie.»

Dès le mois d’avril, l’ar­ron­dis­se­ment de­vrait pré­sen­ter ce nou­veau pro­jet aux ci­toyens, avant «des ap­pels de pro­po­si­tion qui se­ront faits pro­chai­ne­ment.»

Or­ga­nismes com­mu­nau­taires et loi­sirs conviés dans ce nou­veau pro­jet

Alors que son équipe ré­flé­chis­sait éga­le­ment à la construc­tion d’une salle de spec­tacle de 125 à 700 places en 2013, la mai­resse se veut «plus réa­liste.»

«Sur notre ter­ri­toire, nous avons dé­jà des salles de spec­tacle. On ne peut pas dou­bler ce qui existe, il a fal­lu ré­vi­ser notre pro­jet et le trans­for­mer. RDP souffre cruel­le­ment d’un manque de lo­caux. Des groupes de jeunes n’ont pas de salles pour leurs ac­ti­vi­tés. Il faut en créer pour ne pas les lais­ser dans la rue, pour qu’ils bé­né­fi­cient d’une ac­ti­vi­té struc­tu­rée du­rant la­quelle ils pour­ront s’épa­nouir.»

Au-de­là de la culture, «par­tie cen­trale de ce pro­jet», pré­cise la mai­resse de RDPPAT de­puis 2010, l’ar­ron­dis­se­ment sou­haite consa­crer le bâ­ti­ment aux af­faires com­mu­nau­taires, avec la pré­sence d’or­ga­nismes sans but lu­cra­tif, et le loi­sir.

La Mai­son de la culture de RDP est tou­jours pré­vue à proxi­mi­té de l’ac­tuelle bi­blio­thèque et de l’aré­na Re­né Masson à l’angle des bou­le­vards Per­ras et Ro­dolphe-For­get.

(Pho­to col­la­bo­ra­tion spé­ciale)

La fu­ture Mai­son de la culture se tien­dra à proxi­mi­té de la

bi­blio­thèque de RDP.

(Pho­to Ro­main Schué-TC Me­dia)

Le crois­sant Claude-Ju­tra va chan­ger de nom.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.