Le mé­nage du prin­temps vaut aus­si pour votre au­to

Votre voi­ture vous au­ra por­té tout l’hi­ver, à tra­vers vents et bor­dées, neige et glace, et une tonne de gros sel. Vous avez peu­têtre hi­ber­né, mais pas elle. De­puis que vous lui avez mis ses pneus d’hi­ver, il y a peu de chances que vous ayez pris la peine

L'Informateur - - ACTUALITÉS - Jean-Fran­çois Sav gui­deau­to­web.com oie

Ce qu’il y a sous le ca­pot et sous l’au­to re­lève plus de votre ga­ra­giste, mais l’in­té­rieur de l’au­to et du coffre vous pou­vez fa­ci­le­ment vous en oc­cu­per vous-même.

Les pneus à chan­ger

De­puis le 15 mars, vous pou­vez rou­ler avec vos pneus à quatre sai­sons. Si vous rou­lez l’été avec vos pneus d’hi­ver, vous al­lon­gez vos dis­tances de frei­nage et vous met­tez votre sé­cu­ri­té en pé­ril.

Une ins­pec­tion vi­suelle d’un ga­ra­giste

Pen­dant le chan­ge­ment de pneus, pour­quoi ne pas en pro­fi­ter pour faire ins­pec­ter la voi­ture? De toute fa­çon, elle fe­ra dé­jà un tour sur le monte-charge et mon­tre­ra ses étriers et autres vis­cères au mé­ca­no.

Tous les ga­rages ont un plan d’ins­pec­tion et de vérification vi­suelle en plu­sieurs points pour les élé­ments sous le ca­pot et sous l’au­to. • Freins, di­rec­tion, sus­pen­sion, etc. • Charge de la bat­te­rie, phares et feux de

po­si­tion • Li­quides es­sen­tiels comme l’huile à mo­teur, l’huile de la boîte de vi­tesses, le li­quide de re­froi­dis­se­ment, etc.

L’in­té­rieur et le coffre

Votre voi­ture a éga­le­ment be­soin de vos pe­tits soins. Si vous n’avez au­cun in­té­rêt à re­gar­der sous le ca­pot et sous l’au­to, vous pou­vez fa­ci­le­ment je­ter un coup d’oeil sous les sièges, les ta­pis et dans le coffre. • On range le né­ces­saire hi­ver­nal (pelles, câbles de sur­vol­tage, couverture, che­nilles de trac­tion) • On sort tout ce qui est in­utile • On fait un bon net­toyage des ta­pis et on passe

l’as­pi­ra­teur • On pro­cède au la­vage et au ci­rage de la

car­ros­se­rie • On net­toie les vitres et les sur­faces plas­tiques ( pour évi­ter la dé­co­lo­ra­tion et les fen­dille­ments) • On vé­ri­fie l’état de la car­ros­se­rie (fa­cile de cor­ri­ger les pe­tits éclats)

En fin de compte, quatre rai­sons de­vraient vous mo­ti­ver à don­ner un peu d’amour à votre vé­hi­cule au prin­temps : votre sé­cu­ri­té, la fia­bi­li­té, des éco­no­mies à long terme et un sou­ci de l’environnement.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.