Près de 2 M$ d’éco­no­mies pour RDP-PAT

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

par sai­son. Ce­la n’a pas un gros im­pact sur nos opé­ra­tions. C’est cer­tain que nous ai­me­rions ne pas avoir à re­mor­quer des gens, mais c’est loin d’être une pro­blé­ma­tique dans notre sec­teur», in­dique M. Gra­vel.

Il rap­pelle d’ailleurs que les frais oc­ca­sion­nés par ces re­mor­quages ne sont pas as­su­més par l’ar­ron­dis­se­ment.

«La fac­ture est rem­bour­sée par les pro­prié­taires de vé­hi­cules fau­tifs qui doivent payer une contra­ven­tion de 117 $», dit-il.

Aug­men­ta­tion du nombre d’épan­dages

Les tem­pé­ra­tures plus clé­mentes cette an­née, ont eu pour ré­sul­tat d’ame­ner da­van­tage des pré­ci­pi­ta­tions sous forme de ver­glas. Ain­si, les opé­ra­tions d’épan­dage d’abra­sifs sur les trot­toirs ont aug­men­té de 47 % cette an­née.

«Nous avons un ob­jec­tif axé sur les ser­vices à la po­pu­la­tion, qui est consi­dé­rée comme vieillis­sante dans notre sec­teur, alors nous pou­vons nous fé­li­ci­ter cette an­née d’avoir été très ef­fi­caces à ce ni­veau», sou­ligne M. Gra­vel.

Il ajoute qu’avec la mise en ap­pli­ca­tion de la po­li­tique sur le dé­nei­ge­ment du maire De­nis Co­derre, l’épan­dage a dû se faire dans des dé­lais beau­coup plus «ser­rés».

«Si avant on avait 24 heures pour le faire, nous avons main­te­nant 6 heures, lors­qu’on parle des trot­toirs sur des rues ar­té­rielles et 8 heures dans les pe­tites rues lo­cales. Nous de­vons être trois fois plus ra­pides et nous pou­vons nous fé­li­ci­ter car nous avons bien ajus­té le tir.»

À RDP-PAT, 65 % des opé­ra­tions de dé­nei­ge­ment sont en charge d’en­tre­pre­neurs au pri­vé et 35 % des cols bleus de l’ar­ron­dis­se­ment.

(Pho­to TC Me­dia - Ar­chives)

Les opé­ra­tions d’épan­dage d’abra­sifs sur les trot­toirs ont aug­men­té de 47 % cette an­née à RDP-PAT.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.