Vio­lence et si­tua­tions dan­ge­reuses

L'Informateur - - 4 - ROMAIN SCHUÉ romain.schue@tc.tc

Au­teur du best­sel­ler Tout le monde de­hors et spé­cia­liste du mi­lieu car­cé­ral, Yves Thé­riault confirme ces aléas et mou­ve­ments in­ces­sants qui per­turbent les pen­sion­naires des centres de dé­ten­tion.

«Il n’y a plus de place dans les pri­sons qué­bé­coises et l’on place des dé­te­nus dans les in­fir­me­ries et des gym­nases, af­firme le do­cu­men­ta­riste. C’est un pro­blème de­puis le mi­lieu des an­nées 90 et ce­la peut en­traî­ner de la vio­lence et des pro­blèmes dan­ge­reux.»

Une vi­sion confir­mée par Ma­thieu La­voie, pré­sident du syn­di­cat des agents cor­rec­tion­nels du Qué­bec.

«On met des per­sonnes où il y a des trous, re­grette M. La­voie. Ce­la n’aide per­sonne.»

RÉ­HA­BI­LI­TA­TION DIF­FI­CILE

Alors qu’Yves Thé­riault as­sure que cette pro­mis­cui­té peut en­traî­ner des obs­tacles pour la ré­ha­bi­li­ta­tion et la ré­in­ser­tion des dé­te­nus, Ma­thieu La­voie dé­nonce «une ges­tion de plus en plus lourde» et l’ab­sence «d’agents sup­plé­men­taires»

«On est donc moins dis­po­nible pour ai­der les dé­te­nus qui en ont be­soin et ce­la en­traîne for­cé­ment une com­plexi­té pour la sé­cu­ri­té des centres», re­prend-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.