In­sé­cu­ri­té: des ci­toyens de RDP se tournent vers Fa­ce­book

L'Informateur - - NEWS - NA­THA­LIE SI­MON-CLERC

Le sen­ti­ment d’in­sé­cu­ri­té gran­dis­sant dans les nou­veaux sec­teurs de Ri­vière-des-Prai­ries a conduit un couple de ci­toyens à créer un groupe Fa­ce­book de sur­veillance de voi­si­nage, RDP Neigh­bou­rhood Watch, qui a conquis 400 membres en quelques se­maines. Les deux créa­teurs, Ber­ta Ric­ciu­ti et Theo Ve­ce­ra, ont d’abord lan­cé leur page pour per­mettre aux ré­si­dents de leur rue de par­ta­ger entre eux des ren­sei­gne­ments aux su­jets d’ac­ti­vi­tés louches ou in­ha­bi­tuelles dans le sec­teur.

«Les ré­si­dents vou­laient l’ins­tau­ra­tion de pa­trouilles de ci­toyens, comme aux États-Unis, mais c’est in­ter­dit ici», confie Mme Ric­ciu­ti qui avoue avoir peur de­puis que ses deux voi­sins se sont faits cam­brio­lés en l’es­pace de deux se­maines.

De­puis, la page gagne en po­pu­la­ri­té, at­ti­rant des membres de rues avoi­si­nantes. À un point tel que le couple a or­ga­ni­sé le 21 juin une réunion d’in­for­ma­tion sur la sé­cu­ri­té, ani­mée par l’or­ga­nisme Tan­dem en pré­sence du conseiller d’ar­ron­dis­se­ment Ma­nuel Guedes, du­rant la­quelle plu­sieurs ci­toyens ont ex­pri­mé leurs in­quié­tudes.

Une cin­quan­taine de ré­si­dents des sec­teurs Tho­mas-Paine, Hen­ri-Ch­ris­tophe et Pri­mat-Pa­ré, sont ve­nus écou­ter les conseils en sé­cu­ri­té do­mi­ci­liaire de Gi­nette Venne, conseillère en pré­ven­tion à la cri­mi­na­li­té chez Tan­dem.

Cette der­nière af­firme que des in­tro­duc­tions par ef­frac­tions et vols de vé­hi­cules ont eu lieu ré­cem­ment dans ces nou­veaux quar­tiers, ha­bi­tés par des fa­milles avec de jeunes en­fants.

Pen­dant une heure, elle a pro­di­gué de nom­breux conseils et don­né des trucs aux par­ti­ci­pants qui ha­bitent ma­jo­ri­tai­re­ment dans des mai­sons uni­fa­mi­liales.

«Une rue mal éclai­rée avec des arbres mal émon­dés, ça fait une rue sombre et ça at­tire les vo­leurs», ex­plique Mme Venne. Au mi­lieu de ses nom­breux conseils pour sé­cu­ri­ser une mai­son, elle in­vite les ci­toyens à com­po­ser le 911 dès qu’ils constatent quelque chose d’anor­mal, afin que la fré­quence des pa­trouilles de po­lice soit plus éle­vée.

La sé­cu­ri­té dans les parcs de l’ar­ron­dis­se­ment fut éga­le­ment au centre des dis­cus­sions des par­ti­ci­pants qui ont dé­plo­ré les at­trou­pe­ments de jeunes qui y consomment drogue et al­cool.

UNE CRI­MI­NA­LI­TÉ STABLE

Le conseiller d’ar­ron­dis­se­ment Ma­nuel Guedes, se veut ras­su­rant: «La cri­mi­na­li­té n’a pas aug­men­té dans l’ar­ron­dis­se­ment».

Il re­con­nait que du van­da­lisme a été consta­té dans les parcs et que l’ins­tal­la­tion de ca­mé­ras pour­rait être une op­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion de l’ar­ron­dis­se­ment pour y mettre fin.

Du cô­té du SPVM, qui dé­plore ne pas avoir été convié à la ren­contre, on af­firme que les vols de vé­hi­cules ont pra­ti­que­ment été di­vi­sés par deux par rap­port à 2015, et que les vols dans les vé­hi­cules sont pas­sés de 95 à 73 de­puis l’an­née der­nière.

Par contre, Da­ny Ma­rin, com­man­dant du poste de quar­tier 45, re­con­nait que les in­tro­duc­tions par ef­frac­tion sont pas­sées de 51 à 78: «On as­siste à une re­cru­des­cence de la cri­mi­na­li­té ju­vé­nile.»

Il af­firme éga­le­ment que voir des at­trou­pe­ments de jeunes crée un sen­ti­ment d’in­sé­cu­ri­té tout en af­fir­mant qu’il «n’y a pas de pro­blème de gang dans Ri­vière-des-Prai­ries.»

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.