Les Noirs dis­cutent de pré­ven­tion de la vio­lence

L'Informateur - - NEWS - JEAN NUMA GOUDOU

Une soixan­taine de jeunes noirs en pro­ve­nance de sec­teurs sen­sibles comme Mon­tréal-Nord et Ri­vière-des-Prai­ries ont pris part, le 11 juin, aux ac­ti­vi­tés du Fo­rum jeu­nesse des com­mu­nau­tés noires de Mon­tréal au­tour de la vio­lence et la cri­mi­na­li­té.

Lan­cé dans Saint-Mi­chel «parce que c’est un quar­tier sym­bo­lique», ce fo­rum vise à «désen­cla­ver et fa­vo­ri­ser les in­ter­ac­tions po­si­tives entre les jeunes Noirs et mettre fin à une guerre de ter­ri­toire qui dure de­puis 20 ans». Les ate­liers et ré­flexions s’éten­dront sur 15 mois.

Un co­mi­té for­mé d’une dou­zaine d’or­ga­nismes et per­son­na­li­tés des com­mu­nau­tés noires en­cadre et anime les dis­cus­sions entre les dé­lé­ga­tions de Mon­tréal-Nord, RDP, No­treDame-de-Grâce et Saint-Mi­chel, entre autres.

«Il s’agit d’un moyen de mo­bi­li­ser et sen­si­bi­li­ser les jeunes face aux pro­blé­ma­tiques de notre col­lec­ti­vi­té en sus­ci­tant leur par­ti­ci­pa­tion à la re­cherche d’une so­lu­tion», in­dique le por­te­pa­role du co­mi­té, Pier­re­son Va­val, qui di­rige du même souffle l’or­ga­nisme Équipe RDP.

LA DÉLINQUANCE

Le fo­rum se tient alors que plu­sieurs in­ter­ve­nants notent un re­gain de la délinquance chez les jeunes à Ri­vière-des-Prai­ries.

«Au­jourd’hui, on as­siste à une re­cru­des­cence de la délinquance de jeunes âgés entre 13 et 15 ans im­pli­qués dans des vols de voi­ture, vols à l’éta­lage, en­trées par ef­frac­tion dans des mai­sons, des actes d’in­ti­mi­da­tion, d’agres­sions et de non-res­pect des rè­gle­ments mu­ni­ci­paux», ex­plique M. Va­val.

De­puis mars der­nier, l’or­ga­nisme Équipe RDP a re­mis au moins trois in­ter­ve­nants sur le ter­rain grâce à l’aide fi­nan­cière de la Ville de Mon­tréal et du mi­nis­tère de la Sé­cu­ri­té pu­blique afin de contrer le phé­no­mène. On parle de 60 à 70 ados vi­sés par les ac­tions de l’Équipe RDP.

Cette der­nière est en­ga­gée dans la pré­ven­tion de la vio­lence et la cri­mi­na­li­té de­puis les an­nées 90. À cette époque, la pro­blé­ma­tique des gangs de rue pre­nait de l’am­pleur. Grâce au tra­vail des in­ter­ve­nants de l’époque, les en­sei­gnants de l’école Jean-Grou notent, de­puis plu­sieurs an­nées, l’amé­lio­ra­tion de la concen­tra­tion en classe et l’aug­men­ta­tion de 10% des résultats sco­laires des jeunes à risque. Il y au­rait éga­le­ment une baisse de 30% de la cri­mi­na­li­té, se­lon les sta­tis­tiques de l’or­ga­nisme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.