Un vin à moins de 20$ par­fait pour l’été

L'Informateur - - PE­TITES AN­NONCES CLAS­SÉES -

Il est éla­bo­ré au coeur de la po­pu­laire ap­pel­la­tion Côtes de Pro­vence par l’une des fa­milles les plus connues du sec­teur, les Quiot, qui sont vi­gne­rons de­puis 1748.

C’est un ro­sé qui a du style et de la per­son­na­li­té. D’une belle teinte rose clair lé­gè­re­ment sau­mo­née, il contient les cé­pages gre­nache, cin­sault, sy­rah et un tout pe­tit peu de ca­ber­net sau­vi­gnon, qui lui confère de la struc­ture. Au nez, on no­te­ra des arômes de fleurs blanches, un peu de pêche et de fraises. En bouche, la pêche et la fram­boise lui confèrent une belle aci­di­té et du fruit. C’est un vin sec, raf­fi­né et dé­li­cat, à ser­vir ra­fraî­chi, mais pas trop froid, au­tour de 10 °C, pour bien le sa­vou­rer.

S’il se boit très bien à l’apé­ro avec des bou­chées de sau­mon fu­mé, du fro­mage de chèvre frais ou du sau­cis­son sec, il se­ra d’au­tant plus ap­pré­cié pour les nom­breux ma­riages dé­li­cieux qu’il per­met avec une grande va­rié­té de plats prin­ci­paux qui donnent du charme à la belle sai­son : bro­chettes de pou­let, sa­lade de to­mates, bur­gers de veau.

Mais si vous êtes ama­teur de pois­son et de crus­ta­cés, je vous sug­gère de le ser­vir avec des fruits de mer. Il est ma­gni­fique avec une sa­lade de ho­mard à la mangue et à l’avo­cat avec une sauce mayon­naise lé­gè­re­ment ci­tron­né. C’est la beau­té des ex­cel­lents ro­sés comme ce­lui-ci : abor­dables, ils sont faits pour plaire à tous les goûts parce qu’ils ont la ca­pa­ci­té de s’al­lier à toutes sortes de pré­pa­ra­tions. Pro­fi­tez-en!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.