Comment évi­ter la sur­chauffe?

L'Informateur - - LE GUIDE DE L'AUTO -

Les mo­teurs de voi­ture sont conçus pour fonc­tion­ner à des cha­leurs ex­trêmes, mais il y a une li­mite à ce qu’ils peuvent en­du­rer. Un mo­teur à com­bus­tion four­nit un ren­de­ment maxi­mal à une tem­pé­ra­ture d’en­vi­ron 95 °C. Ce­pen­dant, si le mer­cure grimpe su­bi­te­ment, les pièces de mé­tal du sys­tème mé­ca­nique peuvent se mettre à fondre et à fu­sion­ner. Dans ce cas, vous de­vi nez que ces der niè res de­viennent non fonc­tion­nelles et que pour re­met tre le tout en ordre, vous au­rez à pi­ger dans votre por­te­feuille.

Heu­reu­se­ment, les voi­tures sont équi­pées d’in­gé­nieux sys­tèmes qui uti­lisent un li­quide de re­froi­dis­se­ment ca­pable de main­te­nir le mo­teur à la bonne tem­pé­ra­ture. Ces sys­tèmes fonc­tionnent à l’aide de pompes, de conduits de ther­mo­stats et d’un ven­ti­la­teur. Lors­qu’un pro­blème sur­vient, que ce soit un des conduits qui fuit ou une des cour­roies qui cède, le mo­teur se trouve alors sous l’em­prise de dame Na ture et il peut sur­chauf fer très ra­pi­de­ment.

Bien sûr, l’été est la sai­son la plus pro­pice à ce phé­no­mène. Il suf­fit d’être coin­cé dans la cir­cu­la­tion dense avec un sys­tème dé­fi­cient pour réa­li­ser qu’il ne faut que quelques mi­nutes avant que la si­tua­tion ne de­vienne cri­tique. Par contre, un sys­tème bien en­tre­te­nu vous per­met­tra de fran­chir le pire bou­chon de cir­cu­la­tion du­rant la pire des ca­ni­cules.

En con­sé­quence, pre­nez le temps de vé­ri­fier si toutes les com­po­santes du sys­tème de re­froi­dis­se­ment de votre voi­ture sont en bon état. Aus­si est-il re­com­man­dé de rem­pla­cer le li­quide du­dit sys­tème tous les ans. Vous ne se­rez ja­mais as­sez pru­dent de ce cô­té. Source : In­fos Heb­do

Un sys­tème de re­froi­dis­se­ment bien en­tre­te­nu vous per­met­tra de fran­chir le pire bou­chon de cir­cu­la­tion du­rant la pire des ca­ni­cules.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.