La cha­leur, l’en­ne­mi n°1 de la bat­te­rie

L'Informateur - - LE GUIDE DE L'AUTO -

La croyance po­pu­laire nous a tou­jours lais­sé pen­ser que ce sont les froids de l’hi­ver qui s’avèrent les plus dom­ma­geables pour la bat­te­rie de nos voi­tures, mais en vé­ri­té, la réa­li­té est fort dif­fé­rente. Il n’y a rien de pire que la cha­leur ex­trême pour ré­duire l’es­pé­rance de vie de celle qui joue un rôle ma­jeur à chaque dé­mar­rage.

En fait, la cha­leur ex­ces­sive et la sur­char ge sont les deux prin ci pa les res­pon­sables de la ré­duc­tion de la du­rée de vie d’une bat­te­rie. La cha­leur cause l’éva­po­ra­tion des li­quides conte­nus dans la bat­te­rie, ce qui a pour ef­fet d’en­dom­ma­ger la struc­ture in­terne de celle-ci. Quant au phé­no­mène de sur­charge, il est sou­vent cau­sé par un mau­vais fonc­tion­ne­ment du sys­tème de re­cherche, la plu­part du temps re­lié au ré­gu­la­teur de vol­tage qui se veut trop per mis sif — c’est mor tel pour la bat­te­rie!

Pour maxi­mi­ser la du­rée de vie de votre bat­te­rie, voi­ci quelques trucs qui pour­raient s’avé­rer fort utiles. D’abord, as­su­rez­vous que le sys­tème élec­trique de re­cherche fonc­tionne au bon rythme; la sur­charge est aus­si dom­ma­geable que le manque de charge. En­suite, si les li­quides de votre bat­te­rie peuvent être ajus­tés au be­soin (et non sans en­tre­tien), vé­ri­fiez le ni­veau de ces der­niers ré­gu­liè­re­ment, spé­cia­le­ment par temps chaud. Ajou­tez de l’eau dis­til­lée le cas échéant.

En­fin, conser­vez le des­sus de votre bat­te­rie très propre. Les ré­si­dus qui s’y ac­cu­mulent peuvent agir comme conduc­teurs, ce qui a pour ef­fet de drai­ner l’éner­gie de la bat­te­rie. Source : In­fos Heb­do

Pour maxi­mi­ser la du­rée de vie de votre bat­te­rie, gare à la cha­leur ex­ces­sive et à la sur­charge!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.