Le som­meil, un atout im­por­tant pour la réus­site sco­laire

Votre ado dort beau­coup ? Tant mieux ! Pour être en forme et apte à as­si­mi­ler la ma­tière sco­laire, un ado­les­cent de­vrait dor­mir entre neuf et dix heures par jour. Si votre ado­les­cent a ten­dance à se cou­cher vers mi­nuit et qu’il se lève à sept heures pour

L'Informateur - - LA UNE -

À l’ado les cen ce, les chan ge ments hor­mo naux af­fec tent le som meil : la mé­la­to­nine et le cor­ti­sol, deux hor­mones qui ré­gulent les pé­riodes d’en­dor­mis­se­ment et de ré­veil, peuvent ef­fec­ti­ve­ment su­bir de brusques mo­di­fi­ca­tions. Par ailleurs, bon nombre d’ado­les­cents né­gligent leur som­meil au pro­fit d’un em­ploi du temps sur­char­gé. Un jeune qui ne dort pas as­sez a de la dif­fi­cul­té à se le­ver le ma­tin, et il peut man­quer de concen­tra­tion ou être som­nolent, étour­di, ner­veux, ir­ri­table et dé­pri­mé. In­va­ria­ble­ment, un manque de som­meil ré­pé­ti­tif di­mi­nue­ra ses ca­pa­ci­tés d’ap­pren­tis­sage et de mé­mo­ri­sa­tion. Les im­pacts sur ses ré­sul­tats sco­laires peuvent alors être ma­jeurs.

Pour ré­ta­blir un cycle de som­meil ré­pa­ra­teur qui amé­lio­re­ra ses per­for­mances sco­laires, in­ci­tez votre ado à adop­ter ces bonnes ha­bi­tudes : Se cou­cher et se le­ver chaque jour vers les mêmes heures ; Éteindre tous les écrans (in­cluant le cel­lu­laire !) au moins une heure avant d’al­ler au lit ; Ins­tau­rer une rou­tine re­laxante (verre de lait, bain chaud, mu­sique douce) ; Ne plus consom­mer de ca­féine (ca­fé, thé, bois­son éner­gi­sante, etc.) à par­tir du mi­lieu de l’après-mi­di. En­fin, si votre ado­les­cent manque d’éner­gie mal­gré une rou­tine de som­meil stable, n’hé­si­tez pas à consul­ter un pro­fes­sion­nel de la san­té. INS­CRIP­TION EN TOUT TEMPS

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.