Opé­ra­tion de vac­ci­na­tion contre la rage du ra­ton la­veur à Mon­tréal

L'Informateur - - AU PROGRAMME DE LA RENTRÉE -

Qué­bec pro­cé­de­ra au cours des pro­chains jours à l’épan­dage d’ap­pâts vac­ci­naux dans neuf parcs de la grande ré­gion mé­tro­po­li­taine afin de ren­for­cer l’im­mu­ni­sa­tion des ra­tons la­veurs, des mou­fettes et des re­nards contre la rage du ra­ton la­veur.

À Mon­tréal, l’épan­dage se fe­ra de fa­çon ma­nuelle près des ré­si­dences afin de mieux ci­bler les en­droits où peuvent se ca­cher les ani­maux ci­blés par cette opé­ra­tion de vac­ci­na­tion.

Quelque 246 000 ap­pâts vac­ci­naux se­ront épan­dus dans les ha­bi­tats na­tu­rels des ra­tons la­veurs, des mouf­fettes et des re­nards. Ces lieux in­cluent no­tam­ment les boi­sés, les abords des cours d’eau et, à l’oc­ca­sion, les abords des pou­belles.

Les parcs du Mont-Royal, des Ra­pides, de l’Anse-à-l’Orme, du Cap-Saint-Jacques, du Bois- de- l’ Île- Bi­zard, du Bois- de- Liesse, du Bois- de-Sa­ra­guay, du Bois d’An­jou et de la Pointe-aux-Prai­ries sont les parcs ci­blés par cette opé­ra­tion de vac­ci­na­tion.

Les ap­pâts vac­ci­naux ont l’ap­pa­rence de gros ra­vio­lis vert olive. Ils me­surent en­vi­ron 40 mm sur 22 mm sur 10 mm. En rai­son de leur cou­leur, ils se fondent dans l’en­vi­ron­ne­ment et sont plu­tôt dif­fi­ciles à re­pé­rer une fois au sol.

Ils sont aus­si très so­lides, ayant été conçus pour ré­sis­ter à l’im­pact d’un lar­gage aé­rien. Nor­ma­le­ment, les ap­pâts vac­ci­naux doivent être per­fo­rés pour ré­pandre le vac­cin qu’ils contiennent, ce que les ani­maux sau­vages font en les cro­quants.

Les équipes du mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs sillon­ne­ront éga­le­ment 89 mu­ni­ci­pa­li­tés de l’Es­trie et de la Mon­té­ré­gie, par­cou­rant ain­si un ter­ri­toire de près de 4 000 km².

ÉTAT DE LA SI­TUA­TION

Ce prin­temps, le mi­nis­tère des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs a main­te­nu ses ac­ti­vi­tés de sur­veillance in­ten­sive et a de­van­cé ses ac­ti­vi­tés de contrôle à la suite de la dé­cou­verte, en 2015, d’un cas de rage du ra­ton la­veur dans la por­tion qué­bé­coise de la ré­serve au­toch­tone d’Ak­we­sasne.

Ce cas était as­so­cié au foyer épi­dé­mique qui a frap­pé le nord de l’État de New York en 2015 où quinze ani­maux at­teints de rage au to­tal avaient été dé­cou­verts à proxi­mi­té de la fron­tière qué­bé­coise.

Plus de la moi­tié de ces cas se si­tuaient à moins de 5 km de la fron­tière du Qué­bec. Pour évi­ter que de nou­veaux cas de rage du ra­ton la­veur ne soient dé­tec­tés au Qué­bec en 2016, une pre­mière opé­ra­tion de vac­ci­na­tion des ani­maux sau­vages a été réa­li­sée en avril der­nier.

Le risque de ré­in­tro­duc­tion de la rage du ra­ton la­veur au Qué­bec de­meure bien réel en 2016.

Les en­jeux de san­té pu­blique sont ma­jeurs, car la rage est une ma­la­die mor­telle. Ain­si, les opé­ra­tions de sur­veillance et de vac­ci­na­tion se pour­suivent afin d’évi­ter le dé­ve­lop­pe­ment d’un foyer épi­dé­mique de rage en ter­ri­toire qué­bé­cois. (S.V)

La cam­pagne de vac­ci­na­tion mont­réa­laise au­ra lieu du 22 août au 16 sep­tembre pro­chain.

(Pho­to Ar­chives – TC Me­dia)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.