Cas­ser les ilots de cha­leur avec les bu­che­rons de l’as­phalte

L'Informateur - - NEWS - NATHALIE SI­MON-CLERC nathalie.si­mon-clerc

Cas­ser l’as­phalte pour y plan­ter des vé­gé­taux. Voi­ci la mis­sion des Bu­che­rons de l’as­phalte, pro­jet lan­cé par ILEAU en mars 2015 dans l’est de Mon­tréal, pour ré­duire les ilots de cha­leur.

Aux termes d’un été très chaud, beau­coup de mon­tréa­lais ont été confron­tés aux nom­breux ilots de cha­leur de la ville: sta­tion­ne­ments, bor­dure d’au­to­route ou en­core centres com­mer­ciaux.

Pour les ré­duire, l’or­ga­nisme In­ter­ven­tions Lo­cales en En­vi­ron­ne­ment et Amé­na­ge­ment Ur­bain (ILEAU) a lan­cé la cam­pagne Bu­che­rons de l’as­phalte, des­ti­née à sen­si­bi­li­ser et im­pli­quer les ci­toyens dans le rem­pla­ce­ment de l’as­phalte par des vé­gé­taux.

« L’Est de la ville au­tour de l’au­to­route 25 (les ar­ron­dis­se­ments de Mon­tréal-nord, Ri­viere-des-Prai­ries-Pointe-Aux-Trembles, St-Léo­nard, Anjou et Mer­cier-Ho­che­la­gaMai­son­neuve) qui a été ci­blé, car on y trouve beau­coup d’ilots de cha­leur et des po­pu­la­tions vul­né­rables », ex­plique Em­ma­nuel Ron­dia, Res­pon­sable des cam­pagnes Es­paces verts et mi­lieux na­tu­rels.

Le pro­jet, lan­cé il y a 18 mois, doit s’ache­ver en mars 2017, mais dé­jà l’équipe de l’ILEAU est sa­tis­faite. « À ce jour, nous avons 50 pro­jets et près de 13 000 vé­gé­taux plan­tés, sur un ob­jec­tif de 15 000 », se ré­jouit M. Ron­dia. Un bud­get de 1,8 M $ a été at­tri­bué au pro­jet par le fonds vert du gou­ver­ne­ment du Qué­bec.

CI­TOYENS CORPORATIFS ET COURS D’ÉCOLE

Le pro­jet a sé­duit une ving­taine d’en­tre­prises, no­tam­ment dans le sec­teur in­dus­triel d’Anjou, ou plu­sieurs pro­jets vont être réa­li­sés cet au­tomne.

Le pro­jet a éga­le­ment été dé­cli­né dans les cours d’école, en par­te­na­riat avec la com­mis­sion sco­laire, no­tam­ment à Mon­tréal-nord et St-Léo­nard. « On par­vient à trans­for­mer l’oc­cu­pa­tion de la cour d’école, avec la créa­tion d’es­paces de frai­cheur, que les en­fants s’ap­pro­prient pour s’as­soir et dis­cu­ter », ra­conte le Res­pon­sable des cam­pagnes Es­paces verts et mi­lieux na­tu­rels.

C’est en par­te­na­riat avec les éco-quar­tiers et les ar­ron­dis­se­ments qu’ILEAU dé­ve­loppe ses pro­jets. Mais l’or­ga­nisme voit plus loin. « On uti­lise le pro­jet pour ali­men­ter les ar­ron­dis­se­ments en bonnes pra­tiques et pro­po­ser des mo­di­fi­ca­tions de rè­gle­ment pour le fu­tur : toits blancs, pour­cen­tage de vé­gé­taux obli­ga­toires dans les sta­tion­ne­ments,… », af­firme M. Ron­dia.

Au prin­temps, un vo­let bio­di­ver­si­té a été ajou­té à l’offre d’ILEAU, en par­te­na­riat avec Es­pace pour la Vie du Jar­din bo­ta­nique, pour faire plan­ter des vi­vaces et des vé­gé­taux qui at­tirent les pa­pillons. C’est éga­le­ment une pa­trouille ILEAU qui a sillon­né les ar­ron­dis­se­ments cet été pour sen­si­bi­li­ser les ci­toyens.

Forte de l’ex­per­tise ac­cu­mu­lée, l’équipe d’ILEAU es­père bien pou­voir pro­lon­ger l’opé­ra­tion au-de­là de 2017, et sur l’en­semble du ter­ri­toire de Mon­tréal.

Pour plus d’in­for­ma­tion : ileau.ca

Un ilot de cha­leur cas­sé par des vé­gé­taux dans Ho­no­ré-Mer­cier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.