Pre­mière ini­tia­tive d’au­to­par­tage en ré­si­dence d’ai­nés au Qué­bec

L'Informateur - - LA UNE - LESLIE MEURAILLON leslie.meuraillon@tc.tc

La Ré­si­dence Au Fil de l’Eau vient de mettre en place un ser­vice de voi­ture par­ta­gée pour ses lo­ca­taires. L’ini­tia­tive ins­pi­rée par d’autres sys­tèmes si­mi­laires est une pre­mière chez les aî­nés du Qué­bec.

Parce qu’il est tou­jours à la re­cherche de nou­veaux ser­vices à pro­po­ser et parce qu’il aime in­no­ver, Mr Sal­va­tore Mi­glia­ra a dé­ci­dé de mettre à dis­po­si­tion deux au­tos pour les al­lers et ve­nues des lo­ca­taires de sa ré­si­dence.

Pour avoir ac­cès aux vé­hi­cules mis à dis­po­si­tion, les ré­si­dents doivent payer un abon­ne­ment an­nuel de 475$ à La Roue pour cou­vrir une par­tie des frais re­liés à l’en­tre­tien, aux im­ma­tri­cu­la­tions, aux as­su­rances et à l’as­sis­tance rou­tière. Lors de leur course, ils de­vront aus­si dé­bour­ser 2$ par heure et 0,40$ par ki­lo­mètre par­cou­ru. Ce qui re­pré­sente une éco­no­mie consi­dé­rable par rap­port aux coûts en­gen­drés par une voi­ture per­son­nelle se­lon Sal­va­tore Mi­glia­ra : « Ce sys­tème per­met de sau­ver 65$ men­suels de lo­ca­tion d’em­pla­ce­ment de par­king, plus les as­su­rances et l’en­tre­tien. C’est aus­si une belle éco­no­mie pour les ré­si­dents qui avaient l’ha­bi­tude d’ap­pe­ler un taxi. »

DÉ­PAS­SER COMMUNAUTO

Pour mettre son pro­jet en place, le pro­prié­taire de la ré­si­dence s’est ins­pi­ré de ce qui existe dé­jà. Il a même pris contact avec les res­pon­sables de l’en­tre­prise Communauto – qui pro­pose un ser­vice de par­tage de voi­ture, no­tam­ment à Mon­tréal. Mais fi­na­le­ment, l’en­tre­prise n’a pas ré­agi as­sez vite au goût de Mr Mi­glia­ra qui a donc dé­ci­dé de mon­ter seul son pro­jet. Après avoir ren­con­tré quelques dif­fi­cul­tés pour trou­ver la bonne for­mule au ni­veau de l’as­su­rance, La Roue était lan­cée.

EN GROUPE OU EN SO­LO

Mr Mi­glia­ra a choi­si deux voi­tures pour ré­pondre aux dif­fé­rents be­soins. « La Dodge Ca­ra­van à sept places per­met­tra les dé­pla­ce­ments en groupe tan­dis que la Fiat 500 à quatre portes se­ra idéale pour les couples ou les per­sonnes seules. »

Les ré­si­dents n’ont qu’à ap­pe­ler la ré­cep­tion pour ré­ser­ver une voi­ture. Trois ha­bi­tants de la ré­si­dence se sont por­tés bé­né­voles pour gé­rer le ca­len­drier des ré­ser­va­tions, no­ter le ki­lo­mé­trage des vé­hi­cules à chaque sor­tie et por­ter l’auto au net­toyage le cas échéant.

À L’AVE­NIR

Pour l’ins­tant, 25 ré­si­dents sur les 800 que compte la ré­si­dence Au Fil de L’Eau se sont mon­trés in­té­res­sés. Si le pro­jet prend, Sal­va­tore Mi­glia­ra est prêt à ache­ter d’autres vé­hi­cules. Et comme il pense avant tout au bien-être de ses lo­ca­taires, il pro­met que si le ser­vice d’au­to­par­tage de­vient bé­né­fi­ciaire, l’ar­gent ga­gné se­ra re­ver­sé aux membres.

(Pho­to Grâ­cieu­se­té La Ré­si­dence Au Fil de l’Eau)

Mr Mi­glia­ra es­père comp­ter 200 adhé­rents à La Roue au bout de la pre­mière an­née.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.