Fau­bourg Pointe-aux-Prai­ries: le «cau­che­mar» de nou­veaux pro­prié­taires

L'Informateur - - LA UNE - RO­MAIN SCHUÉ ro­main.schue@tc.tc

Des ré­si­dents du Fau­bourg Pointe-aux-Prai­ries sont en proie à de mul­tiples pro­cé­dures ju­di­ciaires après que l’un des en­tre­pre­neurs du pro­jet do­mi­ci­liaire semble s’être vo­la­ti­li­sé en lais­sant des fac­tures non payées à ses sous-trai­tants.

Hi­ver 2016, quelques se­maines avant la nais­sance de leur pre­mier en­fant, Jean-Marc Boz­zi­ni et sa femme achètent à un prix mo­dique, au bord de la ri­vière des Prai­ries, une agréable pro­prié­té flam­bant neuve.

« On réa­li­sait notre rêve. C’était par­fait pour éle­ver une fa­mille », in­dique ce tren­te­naire.

Mais ra­pi­de­ment, l’achat vire au « cau­che­mar ». Le couple re­marque plu­sieurs pro­blèmes avec leur de­meure : pro­blèmes de bran­che­ments élec­triques, de ven­ti­la­tion, de gaz ou en­core une rampe d’es­ca­lier man­quante.

Sous le cou­vert de l’ano­ny­mat, une di­zaine de ré­si­dents du Fau­bourg Pointe-aux-Prai­ries « C’est un pro­blème qu’on prend très au sé­rieux », af­firme la mai­resse Chan­tal Rou­leau, qui a dé­jà ren­con­tré les ci­toyens concer­nés. « On cherche à trou­ver ra­pi­de­ment des solutions. Notre ob­jec­tif, c’est que les fa­milles soient bien et heu­reuses dans nos quar­tiers. » Si l’élue se montre pru­dente pour com­men­ter ce « dos­sier ex­trê­me­ment com­plexe », elle re­con­naît des re­la­tions « très dif­fi­ciles » avec le pro­mo­teur Rhéal Dal­laire, contre le­quel une pro­cé­dure a dé­jà été lan­cée pour ré­cu­pé­rer un ter­rain abri­tant ac­tuel­le­ment le bu­reau des ventes du pro­jet Fau­bourg-Pointe-aux-Prai­ries. « Pour ne pas mettre en pé­ril dif­fé­rents re­cours ju­ri­diques, pour que ça n’ait pas un im­pact sur les ci­toyens, je ne peux en dire plus », conclut-elle. s’oc­cupe pas de la construc­tion. De­puis le mois de jan­vier, on ne tra­vaille plus avec lui et c’est im­pos­sible de le joindre », se dé­fend-il.

« ON VIT SOUS UN STRESS PER­MA­NENT »

Chan­tal Rou­leau « très sen­sible »

Alors que plu­sieurs pro­prié­taires ont pré­fé­ré payer des fac­tures de plu­sieurs di­zaines de mil­liers de dol­lars plu­tôt que d’en­ta­mer un long pro­ces­sus ju­di­ciaire, Jean-Marc Boz­zi­ni est prêt à se battre.

« On veut trou­ver des solutions, clame-t-il, après avoir dé­jà in­ter­pel­lé pu­bli­que­ment la mai­resse Chan­tal Rou­leau lors d’un conseil d’ar­ron­dis­se­ment. Il faut que ça bouge, car le quo­ti­dien est très dur à vivre. On ne veut pas payer alors qu’on de­vait avoir une mai­son clef en main. On est cen­sé vivre en sé­cu­ri­té, à l’aise dans notre nou­velle mai­son, mais c’est l’in­verse. On vit sous un stress per­ma­nent. »

Dé­jà en conflit avec l’ar­ron­dis­se­ment (voir ci-contre), Rhéal Dal­laire as­sure vou­loir « co­opé­rer avec la Ville ». « On n’a pas fi­ni notre pro­jet, il nous reste beau­coup d’an­nées et on va es­sayer d’ai­der ces fa­milles », pro­met le pro­mo­teur.

As­sis dans son sa­lon, Jean-Marc Boz­zi­ni sou­pire. « Fi­na­le­ment, cet achat, c’est le plus grand re­gret de ma vie. »

(Pho­to Fe­lix OJ Four­nier/TC Media)

Les pro­prié­taires de lo­ge­ments si­tués dans Ri­vière-des-Prai­ries vivent une si­tua­tion dif­fi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.