Un rêve de­ve­nu réa­li­té pour le dé­pu­té Ro­dri­guez

L'Informateur - - LA UNE - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

De­puis sa no­mi­na­tion à titre de nou­veau whip du gou­ver­ne­ment, la se­maine der­nière, Pa­blo Ro­dri­guez flotte tou­jours sur un nuage. À quelques heures de son as­ser­men­ta­tion of­fi­cielle dans ses nou­velles fonc­tions, le dé­pu­té de Ho­no­ré-Mer­cier s’est confié à TC Me­dia.

«Je suis en­core sous l’ef­fet de la sur­prise. Quand j’ai été convo­qué au bu­reau du pre­mier mi­nistre, je ne m’at­ten­dais pas à ce qu’il me nomme à ce pos­te­clé dans notre sys­tème par­le­men­taire. J’en suis très flat­té», dit M. Ro­dri­guez.

Le dé­pu­té se­ra do­ré­na­vant res­pon­sable du bon dé­rou­le­ment des tra­vaux à la Chambre des com­munes et dans les co­mi­tés par­le­men­taires pour me­ner à bien les pro­jets de loi du gou­ver­ne­ment.

Il doit s’as­su­rer que les mi­nistres et dé­pu­tés de sa for­ma­tion po­li­tique soient présents lors des votes im­por­tants; co­or­don­ner les tra­vaux et in­ter­ven­tions de ses col­lègues li­bé­raux; as­si­gner à chaque dé­pu­té de son groupe par­le­men­taire son bu­reau à la Chambre des com­munes; dé­si­gner les membres des dif­fé­rents co­mi­tés; as­su­rer la dis­ci­pline dans les rangs li­bé­raux; ral­lier les troupes li­bé­rales au­tant que les par­tis d’op­po­si­tion et plus en­core. Il de­vient ni plus ni moins que le chef d’or­chestre de sa for­ma­tion po­li­tique.

L’ap­proche qu’il pré­co­ni­se­ra pour rem­plir ses fonc­tions en est une de col­la­bo­ra­tion et de par­ti­ci­pa­tion. Il mi­se­ra sur la dis­cus­sion et le res­pect pour at­teindre ses ob­jec­tifs.

UN RÊVE QUI DE­VIENT RÉA­LI­TÉ

Ayant oc­cu­pé di­verses fonc­tions dont se­cré­taire par­le­men­taire du mi­nistre de l’In­fra­struc­ture et des Col­lec­ti­vi­tés, porte-pa­role dans l’op­po­si­tion en ma­tière de cul­ture, de langues of­fi­cielles et de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, entre autres, la no­mi­na­tion de M. Ro­dri­guez est aus­si une suite lo­gique de son rôle de res­pon­sable de la cam­pagne li­bé­rale fé­dé­rale au Qué­bec lors des der­nières élec­tions.

«J’ai me­né plu­sieurs man­dats de front et le rôle de whip a tou­jours été l’un de mes rêves, avoue le prin­ci­pal in­té­res­sé. Je suis très ho­no­ré de la confiance que m’ac­corde le pre­mier mi­nistre. C’est un très beau dé­fi.»

L’ho­raire du dé­pu­té en se­ra un très char­gé. À Ot­ta­wa, les jour­nées dé­butent tôt et se fi­nissent tard. Le rythme de tra­vail est ef­fré­né, mais il adore tou­jours au­tant la po­li­tique.

Et pas ques­tion d’ou­blier les ci­toyens de Ho­no­ré- Mer­cier. M. Ro­dri­guez as­sure qu’il se­ra tou­jours aus­si pré­sent dans sa cir­cons­crip­tion.

«Lorsque nous ne sié­geons pas à Ot­ta­wa et les fins de se­maine je suis dans des tour­nées de quar­tier ou je par­ti­cipe aux ac­ti­vi­tés se dé­rou­lant dans ma cir­cons­crip­tion. Et ça, ça ne chan­ge­ra pas.»

Lors de son as­ser­men­ta­tion, M. Ro­dri­guez vi­vra plei­ne­ment le mo­ment pré­sent. Il se re­mé­mo­re­ra tout le che­min par­cou­ru de­puis son ar­ri­vée en po­li­tique, mais sur­tout il au­ra une pen­sée pour les élec­teurs de Ho­no­ré-Mer­cier qui lui ont per­mis d’ac­cé­der à son rêve.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Pa­blo Ro­dri­guez, dé­pu­té de Ho­no­réMer­cier et nou­veau whip en chef du gou­ver­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.