Hausse de la fré­quen­ta­tion du train

L'Informateur - - LA UNE - LES­LIE MEURAILLON

Le train qui tra­verse le nord-est de l’île-de-Mont­réal a en­re­gis­tré la plus forte aug­men­ta­tion du nombre d’usa­gers en 2016, par rap­port aux autres trains de ban­lieue.

Le train de Mas­couche a réa­li­sé 1 650 300 dé­pla­ce­ments en 2016, soit une hausse de 25 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Re­liant Mas­couche à la gare cen­trale de Mont­réal, le train de ban­lieue des- sert no­tam­ment les gares de Pointe- auxT­rembles, Ri­vière- des- Prai­ries, An­jou, Saint-Léo­nard/Mont­réal-Nord et Saint-Mi­chel/ Mont­réal-Nord. Il a été mis en ser­vice le 1er dé­cembre 2014 et per­met aux usa­gers de la cou­ronne nord-est de se rendre au centre-ville en 65 mi­nutes.

De ma­nière gé­né­rale, les trains et les au­to­bus ex­press de l’Agence Mé­tro­po­li­taine de Trans­port ( AMT) ont en­re­gis­tré une hausse de plus de 21 mil­lions de pas­sa­gers en 2016, soit 3.7 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Ce qui consti­tue un nou­veau re­cord. À par­tir de 2020 et de la mise en place du Ré­seau élec­trique mé­tro­po­li­tain (REM), les usa­gers du train de ban­lieue Mas­couche se­ront contraints de chan­ger de train pour se rendre jus­qu’au centre-ville. Ac­tuel­le­ment, le train de Mas­couche em­prunte le tun­nel du Mont-Royal, mais ce­la ne se­ra plus pos­sible lorsque le REM em­prun­te­ra ce même che­min. Les usa­gers de­vront donc des­cendre du train avant le tun­nel, après la sta­tion Ahunt­sic, pour mon­ter dans le train lé­ger à la sta­tion Mont­pel­lier et pour­suivre leur route.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.