QUES­TIONS EN RAFALE

L'Informateur - - DOSSIER DU MOIS -

POUR­QUOI AS-TU AU­TANT À COEUR MON­TRÉAL-NORD?

C’est ma mai­son, j’y ai gran­di, j’y ha­bite en­core. Mon­tréalNord m’a sau­vé de la dé­lin­quance, mais m’a aus­si fait très mal. C’est un mi­lieu qu’on dé­fa­vo­rise et qu’on aban­donne. Je ne veux pas l’aban­don­ner, il faut que le chan­ge­ment vienne de l’in­té­rieur.

QUELS SONT TES PRO­CHAINS PRO­JETS?

Je tra­vaille sur trois idées de do­cu­men­taires dif­fé­rents. Je bâ­tis aus­si la pro­gram­ma­tion de Hood­stock qui re­vient cet été (évé­ne­ment vi­sant à mo­bi­li­ser les forces des com­mu­nau­tés cultu­relles avec des ate­liers, des spec­tacles). Et je pour­suis mes ac­tions mi­li­tantes.

TON EN­DROIT PRÉ­FÉ­RÉ À MON­TRÉAL-NORD?

Le parc St-Laurent où j’ai pas­sé ma jeu­nesse à y jouer au bas­ket­ball et la piste cy­clable Gouin au bord de la ri­vière des Prai­ries qui nous re­con­necte avec la na­ture.

SI TU N’AVAIS PAS ÉTÉ EX-PO­LI­CIER ET DOCUMENTARISTE, TU SE­RAIS?

J’aime toutes les sciences hu­maines pour mieux com­prendre notre hu­ma­ni­té. À pe­tite échelle, je se­rais psy­cho­logue, pour com­prendre la com­plexi­té de l’être hu­main dont nous ne pre­nons pas as­sez le temps de sai­sir. Puis, an­thro­po­logue pour étu­dier l’évo­lu­tion de l’être hu­main dans l’es­pace-temps. Et fi­na­le­ment, cos­mo­lo­giste, car la com­pré­hen­sion de l’uni­vers me fas­cine.

UN SE­CRET BIEN GAR­DÉ DE MON­TRÉAL-NORD?

Le res­tau­rant Haï­tien Flap Flap, pour sa dé­li­cieuse cui­sine an­tillaise où on y mange comme à la mai­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.