Des « Mr Freeze » pour rap­pro­cher policiers et jeunes

L'Informateur - - LA UNE - LES­LIE MEU­RAILLON les­lie.meu­raillon@tc.tc

Il y a deux ans, une po­li­cière de Ri­vière-des-Prai­ries a eu l’idée de dis­tri­buer des «Mr Freeze» pour se rap­pro­cher des jeunes qui com­met­taient quelques pe­tits mé­faits dans le quar­tier. L’ini­tia­tive a fait boule de neige et se re­trouve au­jourd’hui en lice pour un prix dé­cer­né par l’Union des mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec.

Le pro­jet « Pop Gla­cé » du poste de quar­tier 45 (PDQ) de Ri­vière-des-Prai­ries fait par­tie des 24 fi­na­listes re­te­nus dans le cadre du ga­la Mé­rite Ova­tion mu­ni­ci­pale 2017.

Dans les der­nières an­nées, à la fin des classes, le PDQ ren­con­trait beau­coup de dif­fi­cul­tés à ca­na­li­ser les jeunes qui com­met­taient de pe­tits mé­faits ou pre­naient part à des ba­garres. Trop sou­vent, les agents du SPVM étaient contraints de faire ve­nir le groupe d’in­ter­ven­tion tac­tique pour cal­mer le jeu.

Mais en juin 2014, Audrey Fer­ron, agente com­mu­nau­taire du PDQ 45, a ins­tinc­ti­ve­ment po­sé un geste de par­tage qui al­lait avoir un im­pact po­si­tif in­soup­çon­né.

« Je pa­trouillais à pied à la sor­tie d’une école. Je suis al­lée au dé­pan­neur ache­ter des «Mr Freeze » pour les ca­dets en vé­lo. Des jeunes m’ont vue et m’ont de­man­dé s’ils pou­vaient en avoir. En fai­sant la dis­tri­bu­tion, j’ai sen­ti que ce­la avait un réel im­pact po­si­tif », ra­conte Mme Fer­ron.

L’an­née sui­vant, elle a dé­ci­dé de re­faire cette dis­tri­bu­tion pour mon­trer aux jeunes « que les agents pou­vaient aus­si par­ti­ci­per à la sor­tie des classes, dans le calme ».

AGIR EN AMONT

Le pro­jet « Pop gla­cé » se dé­ploie fa­ci­le­ment à peu de frais. Pour l’été 2016, le PDQ 45 a ache­té des cen­taines de frian­dises gla­cées pour un coût to­tal de 63 $.

« Un to­tal d’en­vi­ron 700 su­çons a été re­mis dans les parcs, les HLM, les camps de jour et les écoles du sec­teur Ri­vière-des-Prai­ries. Le tout avec une ré­ponse très fa­vo­rable des gens de notre com­mu­nau­té », se ré­jouit Audrey Fer­ron.

De­puis la mise en place de Pop gla­cé, l’agente re­marque que la per­cep­tion des jeunes par rap­port aux policiers a chan­gé : « Il est ar­ri­vé qu’on ren­contre un en­fant qui avait peur de la po­lice, de l’uni­forme (…) en éta­blis­sant un pre­mier contact avec lui pour don­ner quelque chose qui lui fait plai­sir, comme le su­çon gla­cé, on re­marque qu’à cet ins­tant, une bar­rière a pu être fran­chie et que cet en­fant a une autre per­cep­tion du rôle de la po­lice, qui n’est pas seule­ment ré­pres­sive », ob­serve Mme Fer­ron.

L’édi­tion 2017 du mé­rite Ova­tion mu­ni­ci­pale se tien­dra les 4 et 5 mai pro­chains. Les mu­ni­ci­pa­li­tés lau­réates, et leur pro­jet, se­ront ho­no­rés lors de la soi­rée ga­la des As­sises, au Pa­lais des congrès de Mon­tréal.

Le mé­rite Ova­tion mu­ni­ci­pale vise à mettre en avant le fruit du tra­vail de mu­ni­ci­pa­li­tés, d’ar­ron­dis­se­ments, de MRC et d’or­ga­nismes mu­ni­ci­paux à but non lu­cra­tif du Qué­bec qui ont su trou­ver des so­lu­tions ori­gi­nales pour ré­pondre aux be­soins de leur com­mu­nau­té.

À l'été 2016, les policiers de RDP ont dis­tri­bué des cen­taines «Mr Freeze» aux jeunes du sec­teur.

(Col­la­bo­ra­tion spé­ciale - SPVM)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.