En­goue­ment crois­sant pour l’hor­ti­cul­ture dans RDP-PAT

L'Informateur - - LA UNE - RALPH-BONET SANON ralph-bonet.sanon@tc.tc

mo­deste com­pa­ra­ti­ve­ment à d’autres ar­ron­dis­se­ments, il existe un in­té­rêt gran­dis­sant pour l’hor­ti­cul­ture et par­ti­cu­liè­re­ment l’agri­cul­ture ur­baine dans Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles, té­moignent di­vers in­ter­ve­nants.

«On voit que les pro­jets d’agri­cul­ture ur­baine prennent de plus en plus de place dans notre mis­sion», in­dique la di­rec­trice ad­jointe du pro­gramme Éco-quar­tier de la Pointe-aux-Prai­ries (Eco­pap), Ma­rie Speh­ner.

Dans un ar­ron­dis­se­ment où près de 63% des mé­nages sont pro­prié­taires, se­lon les plus ré­centes don­nées pu­bliques, l’Eco­pap est le plus sou­vent ame­né à conseiller les ci­toyens sur la fa­çon de faire pous­ser des lé­gumes ou des fleurs dans leurs jar­dins ou sur leurs bal­cons.

«Il y a beau­coup de zones culti­vables et beau­coup de gens avec des mai­sons uni­fa­mi­liales et qui peuvent culti­ver», fait re­mar­quer la di­rec­trice ad­jointe.

JAR­DINS COM­MU­NAU­TAIRES ET ZLAU

L’ar­ron­dis­se­ment ob­serve aus­si un en­goue­ment pour les près de 350 par­celles de terre mu­ni­ci­pal ré­par­tis dans six jar­dins com­mu­nau­taires. Ils ont trou­vé pre­neurs à «presque 90%» en 2016.

«On ob­serve un en­goue­ment et un dy­na­misme dans nos jar­dins com­mu­nau­taires, sur­tout au sein des co­mi­tés de ci­toyens qui les gèrent», af­firme l’agente de dé­ve­lop­pe­ment An­nie Pi­card-Guille­mette, de l’ar­ron­dis­se­ment.

Ri­vière-des-Prai­ries–Pointe-aux-Trembles compte aus­si cinq zones libres d’agri­cul­ture ur­baine, où des bacs sont mis à la dis­po­si­tion des ci­toyens depuis 2015, avec ma­té­riel et ren­sei­gne­ments com­pris.

«Après trois ans, on com­mence à voir un en­goue­ment», af­firme Mme Speh­ner.

UN PO­TA­GER À PAR­TA­GER

L’Eco­pap a ai­dé de «cinq à six» pro­jets de jar­dins ur­bains à dé­mar­rer. L’un d’eux ayant pris ra­cine l’an der­nier et de re­tour cette an­née est ce­lui du CHSLD Le Car­di­nal, qui mis sur pied un po­ta­ger au bé­né­fice des ré­si­dents, de la cui­sine col­lec­tive À toute va­peur et d’une fa­mille du quar­tier ayant par­ti­ci­pé aux cultures.

«Ça per­met de chan­ger l’image des ré­si­dents de CHSLD. Plan­ter, jar­di­ner, culti­ver, les gens font ça toute leur vie. En plus, c’était va­lo­ri­sant pour nos ré­si­dents de se dire qu’ils fai­saient quelque chose pour la com­mu­nau­té», ex­plique la ré­créo­logue Na­tha­lie Lagüe.

L’ar­ron­dis­se­ment de­meure à l’af­fut de nou­velles ten­dances afin de les pré­sen­ter aux ci­toyens lors de l’évé­ne­ment hor­ti­cole an­nuel Cul­ti­vons le plai­sir, as­sure Mme Pi­cardGuille­mette. «Je pense à des jar­dins ver­ti­caux ou des ter­ra­riums [jar­dins dans un conte­nant de verre, NDLR] par exemple», men­tionne l’agente mu­ni­ci­pale de dé­ve­lop­pe­ment.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Comme d’autres, le pro­jet de «po­ta­ger à par­ta­ger» du CHSLD Le Car­di­nal té­moi­gne­rait d’un en­goue­ment pour l’agri­cul­ture ur­baine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.