L’est doit « par­ler d’une seule voix » pour le trans­port en com­mun

L'Informateur - - NEWS - RALPH-BONET SANON ralph-bonet.sanon@tc.tc

On parle, on parle, on parle, mais per­sonne n’agit au fi­nal parce qu’on di­rait que chaque sys­tème n’est pas as­sez fort et on tra­vaille en si­lo, sans sy­ner­gie. » Da­niel La­france, di­rec­teur des ac­ti­vi­tés de la CCPDI.

Avec toutes les pré­oc­cu­pa­tions ex­pri­mées par des ci­toyens et di­vers ac­teurs, la Chambre de com­merce de la Pointe de l’Île (CCPDI) et le dé­pu­té de la Pointe de l’île ap­pellent à ré­cla­mer d’une seule voix un meilleur trans­port col­lec­tif dans Ri­vière-desP­rai­ries-Pointe-aux-Trembles.

« On parle, on parle, on parle, mais per­sonne n’agit au fi­nal parce qu’on di­rait que chaque sys­tème n’est pas as­sez fort et on tra­vaille en si­lo, sans sy­ner­gie », dé­clare le di­rec­teur des ac­ti­vi­tés de la CCPDI, Da­niel La­france.

Le manque de bus nord-sud dans l’ar­ron­dis­se­ment, leur fré­quence de pas­sage in­suf­fi­sante ou leurs tra­jets dé­da­léens ont fait l’ob­jet d’une table ronde or­ga­ni­sée par le dé­pu­té fé­dé­ral Ma­rio Beau­lieu le 28 mai der­nier à la Mai­son du ci­toyen, dans Pointe-aux-Trembles.

Se­lon l’élu blo­quiste, la so­lu­tion pour amé­lio­rer le trans­port en com­mun passe par une col­la­bo­ra­tion étroite entre tous les in­ter­ve­nants. « La mo­bi­li­sa­tion des ci­toyens est es­sen­tielle pour as­su­rer que les ins­ti­tu­tions nous en­tendent et com­mencent à se pré­oc­cu­per da­van­tage de Pointe-aux-Trembles », a sou­te­nu le dé­pu­té de la Pointe-de-l’île.

FREIN ÉCO­NO­MIQUE

La Chambre de com­merce de l’est de Mon­tréal sou­ligne qu’un trans­port col­lec­tif in­adé­quat nuit à l’at­trac­tion et à la ré­ten­tion de main-d’oeuvre – et par ex­ten­sion, à celle d’en­tre­prises –, en plus d’im­po­ser un far­deau éco­no­mique aux ci­toyens en les obli­geant à se dé­pla­cer en vé­hi­cule per­son­nel.

Elle ob­serve no­tam­ment que les au­to­bus des­servent sur­tout le centre de Mon­tréal en heure de pointe et que leurs ho­raires sont mal adap­tés aux quarts de soir ou de nuit dans les en­tre­prises de l’ar­ron­dis­se­ment.

« Ri­vière-des-Prai­ries, Pointe-aux-Trembles, ces sec­teurs-là sont li­mi­tés dans leur ca­pa­ci­té d’at­ti­rer de nou­veaux joueurs parce que l’ac­cès à une main-d’oeuvre ra­pide, c’est le pre­mier élé­ment dé­ci­sion­nel pour une en­tre­prise quand vient le temps de dé­ter­mi­ner où elle va s’im­plan­ter », a fait va­loir la PDG de la CCEM, Ch­ris­tine Fré­chette.

CERCLE VICIEUX

La Cor­po­ra­tion de dé­ve­lop­pe­ment com­mu­nau­taire (CDC) de la Pointe re­ven­dique de nou­veaux cir­cuits, dont des plus courts, ain­si que de nou­veaux types de trans­port.

« Sou­vent, les chan­ge­ments sont jus­ti­fiés par des études sur l’uti­li­sa­tion ac­tuelle, mais jus­te­ment, l’uti­li­sa­tion ac­tuelle ne fa­vo­rise pas l’in­ves­tis­se­ment de ser­vices parce qu’il n’y a pas de dé­ve­lop­pe­ment et ça reste au point mort. Les gens veulent le prendre, mais ne le font pas parce que c’est trop long, trop com­pli­qué, les ho­raires ne sont pas res­pec­tés », a com­men­té le di­rec­teur de la CDC, Jo­na­than Roy.

M. Roy dé­plore éga­le­ment le fait que le ser­vice de trans­port est sur­tout pen­sé de l’ar­ron­dis­se­ment vers le centre-ville de Mon­tréal, alors que « la cir­cu­la­tion à l’in­té­rieur de l’ar­ron­dis­se­ment est très, très moyenne. Il n’y qu’un cir­cuit, des di­zaines d’ar­rêts. C’est su­per long. » GROGNE ET PÉ­TI­TION

En avril der­nier, de­vant quelque 200 ci­toyens ve­nus l’in­ter­pel­ler du­rant une ren­contre pu­blique, la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) a an­non­cé l’en­trée en ser­vice d’une nou­velle ligne de bus en août pro­chain, l’ajout d’heures de ser­vice à une ligne ex­presse exis­tante et le pro­lon­ge­ment de tra­jets de bus jus­qu’aux fu­tures sta­tions de la ligne bleue du mé­tro.

Des or­ga­nismes com­mu­nau­taires ont par ailleurs lan­cé une pé­ti­tion en ligne afin de ré­cla­mer la bo­ni­fi­ca­tion du ré­seau de la STM dans l’ar­ron­dis­se­ment.

La STM a éga­le­ment rap­pe­lé son pro­jet de voie ré­ser­vée pour bus sur Notre-Dame Est, dont les tra­vaux doivent dé­bu­ter cet été.

La Ville de Mon­tréal sou­haite com­men­cer les tra­vaux de pro­lon­ge­ment du mé­tro en 2021 pour une mise en ser­vice en 2025, a in­di­qué le mi­nistre des Fi­nances du Qué­bec, Car­los Lei­tao, en mars der­nier.

(Photo TC Me­dia – Archives)

La ligne 86 compte plu­sieurs di­zaines d’ar­rêts ré­par­tis sur un tra­jet tor­tueux entre Ri­vière-des-Prai­ries et Pointe-aux-Trembles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.