Fort in­té­rêt pour un pro­jet de na­vette

L'Informateur - - LA UNE - STEVE CARON steve.caron@tc.tc

Son­dage à l’ap­pui, l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries– Pointe-aux-Trembles ré­itère son in­té­rêt pour un ser­vice de na­vette flu­viale entre le quar­tier de Pointe-aux-Trembles et le Vieux-Port de Mon­tréal.

Un pro­jet-pi­lote a été réa­li­sé, du 26 au 28 mai der­nier, dans le cadre des fes­ti­vi­tés de la Grande Tour­née du 375e de Mon­tréal et s’est ré­vé­lé être un fort suc­cès. Plus de 700 pas­sa­gers ont pu es­sayer gra­tui­te­ment la na­vette.

Tous les dé­parts af­fi­chaient com­plet et 97 % des 319 ré­pon­dants à un son­dage me­né pour l’oc­ca­sion se­raient très in­té­res­sés à uti­li­ser ce ser­vice s’il était dis­po­nible. Qui plus est, 90 % des gens son­dés se­raient prêts à payer pour y ac­cé­der.

«Le pro­jet de na­vette flu­viale me tient à coeur de­puis long­temps. L’en­thou­siasme de la po­pu­la­tion me confirme qu’il existe un réel be­soin pour ce type de ser­vice. Ce se­rait un com­plé­ment idéal à l’offre de trans­port en com­mun dans l’est de Mon­tréal », a ré­agi par voie de com­mu­ni­qué la mai­resse Chan­tal Rou­leau.

Le par­te­naire qui a of­fert le ser­vice, Na­vark, voit aus­si d’un bon oeil un tel pro­jet. L’en­tre­prise n’hé­si­te­rait pas à être sur les rangs si un ap­pel d’offres à la re­cherche d’un ex­ploi­tant se concré­ti­sait, elle qui offre dé­jà des ser­vices de na­vette flu­viale sur le fleuve.

« Le pro­jet-pi­lote s’est bien pas­sé et la ré­ponse a été très bonne », de sou­li­gner Gilles Tan­guay, ca­pi­taine chez Na­vark.

Les dé­parts étaient aux 45 mi­nutes et se sont dé­rou­lés sans ani­croche. Dans le cadre d’un ser­vice per­ma­nent, il se­rait même pos­sible de faire le tra­jet en 30 mi­nutes avec toutes les in­fra­struc­tures ap­pro­priées, se­lon le ca­pi­taine. Une éco­no­mie consi­dé­rable de temps par rap­port aux dé­pla­ce­ments en voi­ture ou en au­to­bus vers le centre-ville.

Avec un pro­jet bien fi­ce­lé et le ba­teau idéal, le ser­vice pour­rait être of­fert à l’an­née, as­sure M. Tan­guay.

La cir­cu­la­tion sur le fleuve en pé­riode hi­ver­nale ne se­rait pas pro­blé­ma­tique et les ho­raires se­raient res­pec­tés. À de très rares oc­ca­sions, un vent du nord-est pour­rait in­fluen­cer le temps de par­cours en rai­son des vagues qu’il crée dans son sillon.

« Avec un bon ba­teau, on ne parle pas d’un grand dé­lai. Cinq à 10 mi­nutes peut-être, pas plus », in­dique le ca­pi­taine.

L’amé­na­ge­ment des quais d’em­bar­que­ment sur la rive aux en­droits ap­pro­priés et leur ac­cès, la mise en place d’un ser­vice de liai­son d’au­to­bus aux deux « gares », im­plan­ter des es­paces de sta­tion­ne­ment in­ci­ta­tif aux au­to­mo­bi­listes et tout l’as­pect lo­gis­tique pour of­frir un pro­jet glo­bal at­trayant et in­té­gré à l’offre de la So­cié­té de trans­port de Mon­tréal (STM) sou­lèvent da­van­tage de ques­tions, croit M. Tan­guay.

Au­cune date d’im­plan­ta­tion pour un tel ser­vice de na­vette n’a en­core été dé­ter­mi­née. Du tra­vail reste en­core à faire. Mais quoi qu’il en soit, Na­vark sur­veille de près l’évo­lu­tion du dos­sier et l’en­tre­prise a bien l’in­ten­tion d’être prête le mo­ment ve­nu.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

La mai­resse de l’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-des-Prai­ries – Pointe-aux-Trembles rêve tou­jours de l’im­plan­ta­tion d’une na­vette flu­viale re­liant Pointe-aux-Trembles au Vieux-Port de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.