LUTTE CONTRE UNE PLANTE ENVAHISSANTE

L'Informateur - - LA UNE - NI­CO­LAS LE­DAIN ni­co­las.le­dain@tc.tc

Des ex­ca­va­tions de ra­cines de la re­nouée du Ja­pon, une plante envahissante, sont or­ga­ni­sées dans le cadre d’une opé­ra­tion de sen­si­bi­li­sa­tion. Cette es­pèce me­nace la bio­di­ver­si­té et pour­rait avoir un im­pact sur l’en­semble de notre éco­sys­tème.

« Une fois que sa dis­sé­mi­na­tion a com­men­cé, elle suit une courbe ex­po­nen­tielle et sa crois­sance et sa dis­per­sion sont spec­ta­cu­laires», aver­tit Hé­lène God­maire, la directrice du Conseil qué­bé­cois des es­pèces exo­tiques en­va­his­santes (CQEEE).

Plante vi­vace à la flo­rai­son au­tom­nale, la re­nouée du Ja­pon a été im­por­tée au Qué­bec il y a près d’un siècle. Sans com­pé­ti­teur na­tu­rel et sans ani­mal ou in­secte ra­va­geur, elle est de­ve­nue très ré­sis­tante dans notre éco­sys­tème et s’est dé­ve­lop­pée dans la pro­vince au point de de­ve­nir un dan­ger pour les jar­dins, les rives, mais aus­si les in­fra­struc­tures.

« Elle en­lève la bio­di­ver­si­té, car là où il y en a, il n’y a que ce­la. Elle li­mite l’ac­cès à l’eau puis­qu’elle fait des haies très denses. Elle peut aus­si pas­ser à tra­vers le bé­ton et abî­mer les bâ­ti­ments et la chaus­sée », ajoute Ophé­lie Dre­vet, char­gée de pro­jet au co­mi­té ZIP des Sei­gneu­re­ries.

Pour com­battre cette peste vé­gé­tale clas­sée par­mi les 100 pires es­pèces en­va­his­santes du monde par l’Union mon­diale pour la na­ture (UICN), les co­mi­tés ZIP Jacques-Car­tier et des Sei­gneu­re­ries en par­te­na­riat avec le CQEEE ont lan­cé une cam­pagne de sen­si­bi­li­sa­tion ce jeu­di 13 juillet.

La pre­mière ses­sion d’ar­ra­chage a eu lieu à proxi­mi­té du parc Clé­men­tine de la Rous­se­lière, où un plan d’une di­zaine de mètres et une ra­cine de 70 cm ont été ex­ca­vés. Trois autres opé­ra­tions vont être me­nées sur deux sites à Con­tre­coeur le 21 juillet et dans le parc Er­nest-Rou­leau le 25 juillet.

« Nous fai­sons cer­taines ex­ca­va­tions à la pelle mé­ca­nique et d’autres à la main pour faire des cap­sules vi­déo à la fois pour les mu­ni­ci­pa­li­tés et pour les ci­toyens. On veut ex­pli­quer ce qu’il faut faire pour la contrô­ler », pré­cise Ariane Mar­chand, char­gée de pro­jet au co­mi­té ZIP Jacques Car­tier.

Une fois les sites net­toyés, des bâches opaques se­ront ins­tal­lées sur place pour em­pê­cher la pho­to­syn­thèse et la re­pousse. Des es­pèces in­di­gènes se­ront aus­si plan­tées au­tour pour conte­nir la re­nouée du Ja­pon en sous-ter­rain et des sui­vis se­ront or­ga­ni­sés jus­qu’en 2022.

Afin de pour­suivre la sen­si­bi­li­sa­tion, des pan­neaux d’in­for­ma­tions se­ront ins­tal­lés sur les quatre sites et des ren­contres avec les ci­toyens, les mu­ni­ci­pa­li­tés et les en­tre­pre­neurs vont être or­ga­ni­sées.

Après plu­sieurs an­nées d’ob­ser­va­tion des plans ré­per­to­riés sur les rives de l’ar­ron­dis­se­ment, le CQEEE et les deux co­mi­tés ZIP ont dé­ci­dé de pas­ser à l’ac­tion. En plus de sa prise de pou­voir sur les es­pèces vé­gé­tales, la re­nouée du Ja­pon pour­rait aus­si avoir un im­pact sur la faune lo­cale.

« Elle in­ter­fère avec les ser­vices éco­lo­giques que les rives pro­curent aux hu­mains et à la na­ture. Ça trans­forme notre éco­sys­tème et on ne sait pas trop ce que ce­la va don­ner », pré­vient Hé­lène God­maire.

Des ex­ca­va­tions de ra­cines de la re­nouée du Ja­pon, une plante envahissante, sont or­ga­ni­sées à RDP-PAT dans le cadre d’une opé­ra­tion de sen­si­bi­li­sa­tion. Cette es­pèce me­nace la bio­di­ver­si­té et pour­rait avoir un im­pact sur l’en­semble de notre éco­sys­tème.

(Photo TC Media — Ni­co­las Le­dain)

Des bé­né­voles et des membres d’or­ga­nismes ont ar­ra­ché l’un des plus gros plans de re­nouée du Ja­pon des rives de Pointe-aux-Trembles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.