In­cen­die d’une mai­son de l’ave­nue Al­fred-Lau­rence

L'Informateur - - LA UNE - RALPH-BONET SANON

Quatre membres d’une même fa­mille de­vront être re­lo­ca­li­sés à la suite de l’in­cen­die de leur mai­son sur­ve­nu le 26 juillet der­nier dans le quar­tier Ri­vière-des-Prai­ries.

Se­lon le Ser­vice de sé­cu­ri­té-in­cen­die de Mon­tréal (SIM), un feu ayant pris nais­sance à l’ex­té­rieur d’une ré­si­dence uni­fa­mi­liale de l’ave­nue Al­fred-Lau­rence se se­rait pro­pa­gé par une fe­nêtre et l’en­tre­toit de l’édi­fice.

D’après le père de la fa­mille, les flammes ont pris nais­sance dans le ca­ba­non.

« Ma femme est mon­tée du sous-sol et criait que de la fu­mée ve­nait du ca­ba­non, a ra­con­té Jo­sé Mar­tel. Je suis al­lé voir ce qui se pas­sait et quand j’ai ou­vert la porte du ca­ba­non, la grosse fu­mée m’a at­ta­qué. J’ai lais­sé la porte ou­verte et je suis al­lé prendre le tuyau d’eau, mais je n’étais dé­jà plus ca­pable d’éteindre le feu parce qu’il était tel­le­ment haut. »

De­vant l’am­pleur du bra­sier, M. Mar­tel, qui di­rige une en­tre­prise d’amé­na­ge­ment pay­sa­ger à par­tir de chez lui, se sou­vient d’avoir re­trai­té vers sa ré­si­dence afin d’aler­ter ses proches et les faire sor­tir.

Il a su­bi une lé­gère brû­lure à l’avant-bras lors de l’in­cen­die, mais a re­çu des soins sur place. Sa femme, ses en­fants et lui sont hé­ber­gés chez de la fa­mille pour l’ins­tant, dit-il. L’en­tre­pre­neur pense dé­jà à re­tour­ner au tra­vail.

« Quand les gens de la ré­pa­ra­tion des si­nistres vont en­tre­po­ser mes af­faires de tra­vail, je de­man­de­rai l’en­droit et j’irai les cher­cher. Il faut que je re­com­mence à tra­vailler », a-t-il confié quelques heures après le si­nistre.

Les pom­piers ont d’abord re­çu un ap­pel vers 9 h 25. Le SIM en­quête pour dé­ter­mi­ner la cause du si­nistre.

Les dom­mages sont es­ti­més à 100 000 $.

J’ai com­men­cé à crier : «les filles, sor­tez de­hors!».» Jo­sé Mar­tel

(Pho­to TC Me­dia — Em­ma­nuel De­la­cour)

Le feu au­rait pris nais­sance à l’ex­té­rieur et se se­rait pro­pa­gé à l’in­té­rieur par une fe­nêtre et l’en­tre­toit.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.