« Make Kia Great Again »

L'Informateur - - AUTO -

Ce n’est pas la fête dans les bu­reaux de Kia. Alors que la plu­part des com­pa­gnies au­to­mo­biles continuent d’en­re­gis­trer des ventes re­cords, on stagne chez Kia. On le ré­pète sou­vent, mais se­lon une étude com­man­dée par la com­pa­gnie, le pro­blème se­rait au ni­veau de la per­cep­tion des gens. En ef­fet, Hyun­dai a fait tel­le­ment d’ef­forts avec ses pro­duits pour de­ve­nir une marque de luxe « abor­dable », que ça a fi­ni par ren­trer dans la tête des con­som­ma­teurs moyens. Ain­si, ces con­som­ma­teurs voient au­jourd’hui Kia comme étant le « bas de gamme de Hyun­dai». Alors, pour le même prix, pour­quoi ne pas se pro­cu­rer la voi­ture de luxe ?

in­dus­trie où tout le monde tend à se co­pier. D’ailleurs, mis à part les deux élé­ments énu­mé­rés pré­cé­dem­ment, on peut re­pro­cher au look de la voi­ture d’être un peu trop gé­né­rique. C’est une belle au­to, somme toute, élé­gante, juste as­sez ron­douillarde, mais en tant que «voi­ture pleine gran­deur», Kia au­rait pu s’aven­tu­rer da­van­tage sur la planche à des­sin, sur­tout quand on consi­dère que chez la concur­rence, ce seg­ment est sou­vent l’en­droit où les de­si­gners s’amusent. Pen­sez à la Che­vro­let Im­pa­la, la Ford Tau­rus, ou en­core à la Toyo­ta Ava­lon. L’ha­bi­tacle, tou­te­fois, mé­rite cer­taines dis­tinc­tions. La planche de bord est su­perbe, élé­gante, clas­sique, et on a réus­si à y in­té­grer dis­crè­te­ment l’écran mul­ti­mé­dia. On constate la grande at­ten­tion aux dé­tails qu’ont por­tée les tech­ni­ciens res­pon­sables de l’as­sem­blage de la Ca­den­za. Les sièges sont ma­gni­fi­que­ment conçus, dé­co­rés, et as­sem­blés. Toutes les com­mandes sont fa­ciles d’ac­cès, in­tui­tives à ac­ti­ver, et le sys­tème mul­ti­mé­dia, lui, avec sa jo­lie in­ter­face et sa sim­pli­ci­té d’uti­li­sa­tion, ne fait qu’agré­men­ter une ex­pé­rience dé­jà agréable pour le conduc­teur. En outre, de grandes places ar­rière font de la Ca­den­za une voi­ture idéale pour ame­ner ses amis en ba­lade.

CONFORT, RAF­FI­NE­MENT, MAIS EN­CORE…

Confort et raf­fi­ne­ment vont de pair dans la Ca­den­za. Aus­si­tôt que l’on s’ins­talle der­rière le vo­lant, on est frap­pé par le si­lence de rou­le­ment de cette au­to. Qu’im­porte la vi­tesse, les bruits am­biants sont in­exis­tants, et une so­lide qua­li­té de construc­tion ré­duit au maxi­mum les cra­que­ments et bruits de caisse, pré­sents dans cer­taines ba­gnoles bon mar­ché. La sus­pen­sion tra­vaille à mer­veille, of­frant beau­coup de confort, mais pas au­tant que dans une Buick. C’est le ré­sul­tat d’une sa­vante ca­li­bra­tion. Cette sus­pen­sion nous per­met de prendre avec confiance de bons vi­rages, tout en ré­dui­sant au maxi­mum les vi­bra­tions oc­ca­sion­nées par l’épou­van­table chaus­sée du Québec. Un ex­ploit, quand on consi­dère que la voi­ture est chaus­sée de pneus à pro­fil bas. Dans l’en­semble, la Kia Ca­den­za 2017 est épa­tante, luxueuse, et re­la­ti­ve­ment abor­dable. Si seule­ment elle était dé­cli­née en ver­sion à rouage in­té­gral, on au­rait là une Ge­ne­sis à ra­bais !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.