Une prio­ri­té pour le maire Co­derre

La ré­vi­ta­li­sa­tion du bou­le­vard Gouin E

L'Informateur - - LA UNE - NAFI ALIBERT nafi.alibert@tc.tc

Le maire de Mon­tréal, De­nis Co­derre, s’est en­ga­gé for­mel­le­ment la se­maine der­nière à ré­no­ver « ra­pi­de­ment » le bou­le­vard Gouin Est.

« La ques­tion de la re­vi­ta­li­sa­tion [de cet axe] fe­ra par­tie de notre prio­ri­té et on pour­ra vous an­non­cer ra­pi­de­ment de bonnes nou­velles » a ré­pon­du le maire à Lau­rie Fré­chette La­flamme, une ci­toyenne de Ri­vière-des-Prai­ries qui ve­nait de l’in­ter­pel­ler au su­jet de l’état du bou­le­vard lors de la der­nière as­sem­blée du conseil mu­ni­ci­pal de Mon­tréal.

Mme Fré­chette-La­flamme a pro­fi­té de son in­ter­ven­tion pour dé­po­ser une pé­ti­tion de plus de 2500 si­gna­tures de ré­si­dents et com­mer­çants du sec­teur qui de­mandent que les tra­vaux de res­tau­ra­tion du bou­le­vard Gouin, «aban­don­né de­puis des dé­cen­nies » soient en­tre­pris.

UNE DES PIRES ROUTES DU QUÉ­BEC

Un ré­cent son­dage du CAA fait mon­ter le bou­le­vard Gouin sur la troi­sième place du po­dium des pires routes du Qué­bec.

« C’est ca­tas­tro­phique !, s’ex­clame Jules. C’est af­freux ! Et ce n’est pas juste à Ri­vière-des-Prai­ries, c’est tout le bou­le­vard Gouin, jus­qu’à Pier­re­fonds, qui n’est pas beau du tout», par­tage ce chauf­feur de taxi qui sillonne le sec­teur de­puis 17 ans.

Dé­ten­teur d’un per­mis res­treint pour le trans­port adap­té, Jules trans­porte des per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite. « Il y a beau­coup de per­sonnes âgées qui vivent dans le sec­teur et quand je tombe dans un nid de poule, cer­tains perdent même l’équi­libre de leurs fau­teuils mo­to­ri­sés », tient-il à ajou­ter.

Chaus­sée dé­la­brée, po­teaux élec­triques en plein centre des voies de cir­cu­la­tion, trot­toirs ab­sents, l’état du bou­le­vard fait ef­fec­ti­ve­ment pi­tié sur bien des tron­çons.

« Là on est en train de mar­cher sur la piste cy­clable, c’est quand même dan­ge­reux», se plaint une étu­diante qui aime mar­cher à proxi­mi­té de l’eau quand elle vient vi­si­ter sa mère à Ri­vière-des-Prai­ries.

Bien que les au­to­ri­tés lo­cales tra­vaillent de­puis plu­sieurs an­nées à un ré­amé­na­ge­ment du bou­le­vard, et que les po­teaux élec­triques du Fau­bourg Pointe-aux-Prai­ries ont été ré­cem­ment en­fouis, la mai­resse Chan­tal Rou­leau re­con­nait qu’il reste en­core « beau­coup de tra­vaux à réa­li­ser ».

BIEN­TÔT UNE SDC ?

par­lant du bou­le­vard, Mme Rou­leau a sur­tout re­te­nu l’idée, pro­po­sée par M. Co­derre, de créer une So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial (SDC) pour Gouin.

« Main­te­nant qu’on a le sta­tut de mé­tro­pole, on peut bé­né­fi­cier de cer­tains pro­grammes fi­nan­ciers spé­ci­fiques pour ai­der des sec­teurs com­mer­ciaux comme le nôtre », a-t-elle ex­pli­qué.

M. Co­derre n’a pas don­né de précisions quant à la date à la­quelle dé­mar­re­ront ces tra­vaux. Il a tou­te­fois garanti que la nou­velle loi sur la mé­tro­pole, en­trée en vi­gueur ce jeu­di, per­met­trait d’of­frir da­van­tage de com­pen­sa­tions pour ac­com­pa­gner les com­merces en cas de tra­vaux ma­jeurs.

(Pho­to Nafi Alibert/TC Me­dia)

Le bou­le­vard Gouin est la 3e pire route du Qué­bec se­lon le CAA.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.