In­jonc­tions per­ma­nentes: Sa­ni­max sur­pris

L'Informateur - - LA UNE - AU­DREY GAU­THIER au­drey.gau­thier@tc.tc

La com­pa­gnie Sa­ni­max est sur­prise des in­jonc­tions per­ma­nentes que la Ville de Mon­tréal compte dé­po­ser contre elle.

Le 13 oc­tobre, le maire de Mon­tréal, Denis Co­derre, a an­non­cé que la Ville dé­po­se­ra sous peu deux in­jonc­tions per­ma­nentes contre la com­pa­gnie Sa­ni­max.

« Pour l’ins­tant, nous n’avons rien re­çu. Nous avons hâte de voir ces do­cu­ments afin de mieux com­prendre les de­mandes du maire », sou­li­gnait Éric Ca­pu­to, di­rec­teur gé­né­ral de l’usine de Sa­ni­max, à Mon­tréal, la se­maine der­nière.

La pre­mière in­jonc­tion concer­ne­rait les pro­blé­ma­tiques d’odeur qui per­siste à Ri­vière-des-Prai­ries. Celle-ci for­ce­rait la com­pa­gnie à ré­gler dé­fi­ni­ti­ve­ment le pro­blème, es­time le maire Co­derre.

Le di­rec­teur gé­né­ral de Sa­ni­max ne croit pas que les in­jonc­tions vont chan­ger les choses, étant don­né que l’en­tre­prise au­rait in­ves­ti 70 M$ en 15 ans pour amé­lio­rer ses ins­tal­la­tions mont­réa­laises, no­tam­ment en ce qui concerne les odeurs.

« Ce n’est pas une in­jonc­tion qui va chan­ger notre fa­çon d’in­ves­tir dans la com­pa­gnie. Nous vou­lons être à la fine pointe de la tech­no­lo­gie et nous in­ves­tis­sons en moyenne 5 M $ an­nuel­le­ment dans notre usine de Mon­tréal. Nous sommes tou­jours à la re­cherche des meilleures tech­no­lo­gies », in­dique M. Ca­pu­to.

La deuxième in­jonc­tion concerne un ter­rain ad­ja­cent à l’usine qui ne res­pec­te­rait pas le rè­gle­ment de zo­nage en vi­gueur.

« Se­lon les in­for­ma­tions four­nies, ça concer­ne­rait un bâ­ti­ment uti­li­sé par l’usine sur l’un de nos ter­rains. Nous uti­li­sons ce bâ­ti­ment de­puis des an­nées et nous ne com­pre­nons pas pour­quoi, tout un coup, nous ne sommes plus conformes », fait va­loir M. Ca­pu­to.

AMÉ­LIO­RA­TIONS

Pour le di­rec­teur gé­né­ral, la si­tua­tion s’est consi­dé­ra­ble­ment amé­lio­rée dans le sec­teur, alors que l’en­tre­prise au­rait con­nu un « re­cord d’excellence » à sa ligne dé­diée aux plaintes. «Au­jourd’hui, 85% des plaintes viennent des trois rues voi­sines du pro­jet et nous avons une amé­lio­ra­tion nette du nombre de plaintes de­puis les trois der­nières an­nées. Nous avons au­tant de com­men­taires sou­li­gnant les amé­lio­ra­tions que de plaintes », men­tionne M. Ca­pu­to. Le di­rec­teur gé­né­ral compte pour­suivre les ren­contres et les dis­cus­sions dans le dos­sier afin de mettre en place une bonne co­ha­bi­ta­tion avec ses voi­sins.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Sa­ni­max a hâte de voir les do­cu­ments de la Ville afin de mettre en lu­mière les de­mandes pré­cises de celle-ci.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.