L’Ar­ron­dis­se­ment exige une re­mise en état des lieux

L'Informateur - - JEUNES ACTION - NA­THA­LIE VI­GNEAULT na­tha­lie.vi­gneault@tc.tc L’ar­ron­dis­se­ment de Ri­vière-desP­rai­ries-Pointe-aux-Trembles compte se tour­ner vers les tri­bu­naux pour obli­ger un pro­mo­teur im­mo­bi­lier à net­toyer le ter­rain vague sur le­quel il au­rait en­tre­po­sé de la terre po­ten

ve­nus dé­po­ser de la terre, sur le ter­rain ap­par­te­nant à l’en­tre­prise Construc­tions fé­dé­rales. Si­tué au coin du bou­le­vard Gouin et de la rue Tref­flé-Ber­thiaume, le ter­rain doit ser­vir au dé­ve­lop­pe­ment d’un pro­jet ré­si­den­tiel.

Sou­li­gnons que la Ville de Mon­tréal avait dé­jà en­voyé une mise en de­meure au pro­prié­taire du ter­rain et au pro­mo­teur le 27 oc­tobre. Le do­cu­ment dont TC Me­dia a ob­te­nu co­pie leur or­don­nait de ces­ser toute ac­ti­vi­té illé­gale et de re­mettre le sol en état en re­ti­rant «la terre et les ma­té­riaux jus­qu’au ni­veau na­tu­rel du sol».

Se­lon l’Ar­ron­dis­se­ment, des ma­tières autres que du rem­blaie stan­dard au­raient été dé­po­sées sur le site. «Le rem­blaie est per­mis, ce qui n’est pas per­mis c’est d’en­tre­po­ser des sols qui peuvent être conta­mi­nés. On parle

SOL CONTA­MI­NÉ?

Le mi­nis­tère Dé­ve­lop­pe­ment du­rable, de l’En­vi­ron­ne­ment et de la Lutte contre les chan­ge­ments cli­ma­tiques a de­puis été man­da­té par l’Ar­ron­dis­se­ment pour ana­ly­ser le sol de ce ter­rain. «On nous a confir­mé qu’il y a un dé­pas­se­ment de la norme pour la quan­ti­té de cuivre, mais nous n’avons pas le rap­port en main», in­dique la mai­resse qui a de­man­dé la col­la­bo­ra­tion de la mi­nistre Isa­belle Me­la­çon afin d’ob­te­nir les ré­sul­tats ra­pi­de­ment.

TC Me­dia a de­man­dé le rap­port d’ana­lyse au mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment, mais la re­quête a été ré­fé­rée au ser­vice de de­mande d’ac­cès à l’in­for­ma­tion.

«ABUSIF»

Se­lon le pro­mo­teur du pro­jet ré­si­den­tiel, Rhéal Dal­laire, cette re­quête en in­jonc­tion est «com­plè­te­ment abu­sive».

«On nous a de­man­dé de re­ti­rer cer­tains sols et d’éga­li­ser la terre, a in­di­qué M. Dal­laire joint par té­lé­phone. C’est ce qu’on a fait et la ville en a été in­for­mée».

Se­lon l’avo­cat de l’en­tre­pre­neur, Me Steve Piz­ky, son client «a ten­té de co­opé­rer avec la ville dans cha­cune de leurs de­mandes et a posé les gestes qui étaient re­quis».

Il a aus­si in­di­qué qu’un rap­port pré­li­mi­naire d’ana­lyse ef­fec­tuée sur les­dits sols, par une firme que son client a man­da­té, ne ré­vèle pas de pro­blème de non-confor­mi­té. Il n’a pas vou­lu nous trans­mettre le rap­port en ques­tion.

JUSTICE.

(Pho­to TC Me­dia – Na­tha­lie Vi­gneault)

Les élus ont don­né le man­dat au ser­vice ju­ri­dique de la ville-centre, dans une séance ex­tra­o­ri­di­naire le jeu­di 14 dé­cembre, de dé­po­ser une in­jonc­tion per­ma­mente afin de re­mettre les lieux en état, «par le re­trait de la terre et des ma­té­riaux».

Pen­dant plu­sieurs se­maines, jus­qu’à cet au­tomne, de nom­breux ca­mions sont de ce qu’on a pu ob­ser­ver et ce sont des ma­té­riaux de construc­tion qui ont été en­tre­po­sés», ex­plique la mai­resse Chan­tal Rou­leau. Le ter­rain vi­sé par des pro­cé­dures ju­di­ciaires de l’Ar­ron­dis­se­ment Ri­vière-des-Prai­ries, au coin du bou­le­vard Gouin et de Tref­flé-Ber­thiaume.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.